1111
  • Article publié le 2 mars 2020
  • /
  • 149 visites

Pas de bébés à la consigne | Communiqué : Crèches Les petits chaperons rouges - des salarié.es face au loup ?

Après la diffusion du documentaire Pièces à conviction par France 3 le 5 février 2020, qui révélait des conditions d’accueil désastreuses dans certaines crèches, notamment affiliées au groupe Les petits chaperons rouges, deux délégués syndicaux de ce groupe sont menacés de licenciement par la direction.

Celle-ci leur reproche d’avoir divulgué un rapport confidentiel du CHSCT dont un passage a été révélé dans le documentaire qui fait état de : "sections en sous-effectif (...) situations de grande souffrance (...) les professionnels sont très souvent en-dessous du taux d’encadrement (...) survenue de situations de maltraitance (...) enfants bousculés pour les forcer à se déplacer, (...) cris sur des enfants qui ne voulaient pas se taire, humiliations (...) la maltraitance pourrait être issue pour une large part de déterminants organisationnels ".

L’accusation de divulgation du rapport est formellement démentie par les délégués syndicaux.

Au fond la direction des petits chaperons rouges paraît surtout préoccupée d’assurer l’opacité d’un document issu d’un organisme habilité relevant du code du travail, qui met en cause des pratiques potentiellement maltraitantes envers des enfants accueillis dans certaines de ses structures. Ceci plutôt que de prendre, le cas échéant, les mesures nécessaires au rétablissement de conditions d’accueil conformes à la charte nationale d’accueil du jeune enfant.

Pas de bébés à la consigne dénonce en tout état de cause la menace de licenciement ou toute autre mesure répressive à l’encontre des délégués syndicaux du groupe Les petits chaperons rouges et demande à sa direction de renoncer à toute mesure en ce sens.

www.pasdebebesalaconsigne.com
pasdebebesalaconsigne@hotmail.fr

Documents joints

1 Soutien aux déléguées des crèches pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20