1111
  • Article publié le 30 novembre 2018
  • /
  • 74 visites

4 pages « Originaires d’Outre-Mer : les revendications de la CGT »

Depuis plus de 70 ans, les originaires des « DOM » ont été déplacés massivement de leurs pays du fait du chômage, du sous-développement, et par le Bureau pour le développement des migrations dans les départements d’Outre-mer (BUMIDOM). Pour trouver du travail et survivre, ils ne pouvaient que s’exiler dans l’hexagone pour accepter des emplois souvent non qualifiés dans le privé ou le public. Ce déplacement délibéré de populations visait à désamorcer les explosions socio-politiques dans les « DOM » (exemple : Martinique-Décembre 59 ; Guadeloupe-Mai 1967…) et combler un peu le manque de main-d’œuvre en métropole.

En métropole, seule la CGT a aidé ces « originaires DOM » à lutter sans relâche et à conquérir des droits spécifiques liés à leur condition (notamment éloignement de leur terre natale et de leur famille) : congés bonifiés, indemnité d’éloignement, etc.

Documents joints

1 4 pages originaires pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20