1111
  • Article publié le 14 mai 2020
  • /
  • 146 visites

Communiqué I Négo encadrement, la reconnaissance d’une identité professionnelle pour les cadres territoriaux

Après plus de deux ans de négociation avec le MEDEF, enfin un accord pour la reconnaissance interprofessionnelle et le renforcement de la fonction d’encadrement

Dans cette négociation intersyndicale conduite par l’UGICT, la CGT avait une ambition : lutter contre la remise en cause des critères sociaux définissant la catégorie socio-professionnelle des cadres dans le privé comme dans le public mais apporter aussi des pistes concrètes à négocier dans les branches professionnelles. Compte tenu des évolutions du travail, pour l’UFICT-CGT des services publics, il est donc impératif de renforcer les garanties collectives des cadres. Un rapport au Conseil supérieur de la Fonction publique territoriale sur la catégorie A demandait en 2017 au Ministre la reconnaissance des spécificités de l’exercice du travail des cadres territoriaux en sécurisant les droits et garanties à partir des statuts et des réalités professionnelles.

Pour l’UFICT-CGT des services publics, en 2020 un cadre territorial doit être reconnu par sa qualification et par l’exercice de ses fonctions spécifiques

Ainsi l’accord ANI reprend des dispositions portées par l’UGICT-CGT relatives aux qualifications, à une définition reconnaissant la fonction hiérarchique et la fonction d’expertise, à l’égalité femme-homme, à l’obligation de prendre en compte la position des cadres tant sur les orientations stratégiques que sur l’organisation du travail dans les services, à la formation et l’évolution de carrière, au droit syndical et à l’équilibre en vie professionnelle et vie personnelle.
Indéniablement, cet accord constitue un point d’appui pour gagner des avancées collectives par la négociation dans toutes les collectivités territoriales et au Conseil supérieur de la Fonction publique territoriale. Dans chaque collectivité, il est pour chaque cadre, un repère pour analyser ses conditions de travail et faire reconnaitre son identité professionnelle. Un accord qui démontre bien toute l’utilité de la lutte interprofessionnelle et intersyndicale.
L’UFICT-CGT est favorable à la signature de cet accord.
Montreuil, le 7 mai 2020

Documents joints

1 Communiqué Ufict ANI encadrement pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20