1111
  • Article publié le 20 juin 2022
  • /
  • 67 visites

66 | Conseil Départemental CGT : Direction générale des Solidarités - Mobilisons nous toutes et tous mardi 21 juin 2022

Malgré des conditions de travail qui se dégradent chaque jour un peu plus, les agents statutaires et contractuels des solidarités, quels que soient leur filière, leur cadre d’emploi, leur grade, tentent de maintenir un service public de qualité. Ils doivent faire face :
- au manque d’effectif plus qu’inquiétant,
- à des problèmes d’organisation, autant dire de désorganisation,
- à des injonctions contradictoires de la part d’un encadrement dépassé,
- aux relations de plus en plus difficiles avec les usagers,
- etc.

Sur le terrain, à l’accueil, dans les maisons sociales, dans les bureaux les personnels sont trop nombreux à ne plus pouvoir remplir leurs missions. Le travail en mode dégradé est la règle. La période estivale va multiplier les difficultés individuelles et collectives. Multiplication des arrêts de travail, télétravail et temps partiel, démissions sont autant de moyens pour fuir l’ambiance toxique dans les services.

Ça ne peut plus durer !

Le syndicat CGT du conseil départemental des P.O. revendique :
> L’embauche de professionnels sociaux, administratifs et médicaux en nombre suffisant,
> L’intégration de tous les personnels contractuels sur des postes vacants,
> Le remplacement de tous les agents en arrêts de maladie,
> L’anticipation des départs en retraite pour permettre un tuilage pour une relève de qualité,
> Le remplacement immédiat de toutes les absences prévisibles,
> Le remplacement plus rapide des absences imprévues,
> La formation au management pour tous les encadrants,
> Le versement de la prime SEGUR à l’ensemble des personnels du secteur médico-social y compris les assistantes et assistants familiaux.

Pour les Assistantes et assistants familiaux en particulier :
> augmentation de salaire,
> augmentation de l’indemnité d’entretien pour compenser l’augmentation du coût de la vie,
> prise en compte des spécificités géographiques pour les frais kilométriques,
> prise en compte de la présomption d’innocence avec maintien du salaire pendant l’enquête,
> convocation par le pôle accueil familial obligatoirement par écrit avec motif du rendez-vous ...

POUR TOUTES CES RAISONS, LA CGT APPELLE L’ENSEMBLE DES AGENTS À
MANIFESTER UN MÉCONTENTEMENT LÉGITIME
Mardi 21 juin 2022 à 15h devant l’hôtel du Département
pendant le Comité Technique qui examine l’augmentation du régime indemnitaire et le versement de la prime SEGUR.

Documents joints

1 tract_21_juin_2022_cgt_cd66 pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20