1111
  • Article publié le 24 mars 2022
  • /
  • 35 visites

84 | CGT Agents territoriaux du Vaucluse : Pas touche à la NBI !

Les agents des routes, rendant le service public aux usagers de notre Département, sont amenés à travailler toute l’année aux missions concernant les routes avec des contraintes que la Présidente ne semble pas connaitre. Les perspectives de carrière ne cessent de se détériorer pour les nouveaux agents entrants dans la collectivité et les agents ayant participé depuis longtemps aux missions autrefois exercées par les agents de la DDE devenus agents territoriaux.

Au travers du boycott du CTP du 21 mars 2022 entre autres revendications, nous demandions le retrait immédiat de la mesure de suppression de la NBI aux Agents de Maîtrise Encadrants effectuant leurs fonctions au sein de la DISR.

La seule mesure déjà insuffisante qui donne un attrait aux fonctions d’Agent de Maîtrise Encadrant, est la NBI de 15 points d’indices qui rentre dans le calcul de la retraite et qui est revalorisée et suit l’évolution du point d’indice. La suppression de cette NBI et sa transformation en une sujétion au sein de l’IFSE est une erreur et une marque de mépris.

Lors du CTP du 21 mars 2022, malgré un courrier adressé à la Présidente et restant sans réponse, présentait toujours le dossier concernant l’abrogation de la NBI pour les AME touchant à la reconnaissance des agents et à l’attractivité de cette fonction. Alors que ceux-ci auraient mérité d’être nommés Techniciens en Cat B dans une cohérence de carrière.

Une pétition des agents Cat C des routes continue à tourner, elle compte déjà 111 signatures et a été remise lors du CTP à la Présidente ainsi que la lettre pétition.

La mobilisation des agents des routes avec la CGT a permis le retrait du point concernant l’abrogation de la NBI pour les Agents de Maîtrise de l’Encadrement.

Le DGS propose de réétudier le dossier et de réunir les représentants du personnel pour ouvrir des négociations sur ce point.

Notre position restera la même « Pas touche à la NBI ». La seule négociation possible sera sur la possibilité de l’augmentation de l’IFSE avec maintien de la NBI. Même s’il y a eu un recul lors du CTP la suppression de l’abrogation de la NBI n’est pas gagnée, le rapport de force doit s’amplifier pour arriver au retrait.

Les agents des routes doivent être mieux reconnus, la gestion du Département n’est pas qu’une question de communication !

L’inflation actuelle, la perte de pouvoir d’achat, les prix des carburants, de l’électricité, du gaz dans la période actuelle mettent les agents en difficulté et nécessitent l’augmentation de 20% du régime indemnitaire versé aux agents de la collectivité notamment aux catégories C et B qui sont le plus touchés !



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20