1111
  • Article publié le 24 juin 2022
  • /
  • 32 visites

92 I Déclaration liminaire au Comité Technique de la Ville de Nanterre

Déclaration liminaire de la CGT au Comité Technique de la Mairie de Nanterre du 23 juin 2022

Ce jeudi 23 juin 2022, le Comité Technique est organisé sur une journée entière pour tenter d’absorber l’embouteillage des réorganisations à marche forcée qui pèsent sur nos services. Nous avons cru entendre que notre élue au personnel prévoyait des caisses de Doliprane pour traiter les maux de têtes de nos deux collèges de représentant.es. Nous la remercions pour cette attention. Au
delà du trait d’humour, nous continuons à alerter sur les délais intenables et sur les charges de travail que les réorganisations induisent pour les encadrant.es et les équipes. Nous affirmons qu’il s’agit là d’une véritable maltraitance institutionnelle qui engage notre employeur en matière de santé et sécurité. Nous tenons par ailleurs à évoquer ici le séminaire sur l’innovation managériale auquel les cadres de la Ville étaient invité.es hier... Engager l’ensemble du personnel, à travers les cadres, à « innover » pour assumer de gré ou de force l’injonction de FAIRE TOUJOURS PLUS AVEC TOUJOURS MOINS DE MOYENS est-il l’horizon qui permet de bien travailler ?
Pour nous, c’est NON. Cela ne permet :
 ni d’assurer la qualité de la réponse aux besoins des habitant.es dont le nombre augmente sur le territoire
 ni de garantir des conditions de travail dignes pour les collègues dont la charge de travail explose
 ni de donner du sens au travail. A ce propos, lier « l’innovation managériale » à la « transition écologique », comme le proposait le séminaire d’hier, nous semble particulièrement dangereux dans le contexte de disette programmée des services publics. A la CGT, si nous sommes indépendant.es des partis politiques, nous ne sommes pas neutres. Le syndicat est l’espace de débat et de réflexion critique qui permet d’interroger les choix de nos employeurs en matière de politiques publiques. Nous sommes des fonctionnaires citoyen.nes. C’est pourquoi nous interrogerons particulièrement les dossiers du Développement local et de la
Tranquillité qui nous sont présentés au CT d’aujourd’hui. Dans le contexte général de suppressions
et de vacances de postes, comment expliquer que la Ville de Nanterre trouve le budget nécessaire
pour créer cette année 10 postes de policiers municipaux, un chargé de la vidéo-surveillance et un
chargé de mission « Commerce » alors qu’on ferme les serres municipales et la médiathèque
musicale ? Privilégier la Sécurité et le Marché au détriment de la Culture et de l’Environnement ?
Où va Nanterre Populaire, Ecologique et Solidaire



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20