1111
  • Article publié le 6 avril 2022
  • /
  • 87 visites

64 | CSD-CGT : Salaires Gelés, Carrières Bloquées, Conditions de travail Dégradées, ça Suffit !

La question de l’augmentation du pouvoir d’achat, de l’augmentation de la valeur du point d’indice est une revendication essentielle pour l’ensemble des agents territoriaux. Dans combien de collectivités locales, nous avons entendu cette phrase « On y arrive plus, nos salaires sont trop bas, les loyers trop chers, on ne peut plus se loger ! »

La réalité est bien là, il faut se battre pour obliger du Gouvernement, de nos élus qu’ils nous entendent !

De janvier 2010 à janvier 2022, la valeur du point d’indice a perdu 12,7% au regard de l’inflation, et 25% depuis 2000.

La CGT fait des propositions et revendique :
• Une revalorisation immédiate de 10% de la valeur du point d’indice.
• L’intégration des primes dans notre traitement, et l’augmentation du point d’indice à 5€40
• La refonte des grilles et la reconnaissance des qualifications avec un début de carrière à 2000€ Brut.
• L’égalité professionnelle Femmes/Hommes
• Que tous les emplois permanents soient occupés par des Fonctionnaires.

Notre Fonction Publique Territoriale subit des réformes fortes qui remettent en cause notre statut.

Dans un simple tract, il serait difficile d’énumérer toutes les réformes que nous venons de subir, mais entre le Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations, plus la Loi de Transformation de la Fonction Publique du 6 Août 2019, nous avons eu notre lot de remises en cause.

Celles-ci, n’ont qu’un seul but Précariser, Individualiser le Fonctionnaire, développer la précarité qui est déjà importante dans tous les métiers féminisés (Agents sociaux, ATSEMS, Animation) il faut une riposte forte des agents à la hauteur des enjeux. Nous sommes prêts à la construire avec vous !

Ils ont réussi à modifier notre statut en code, on revient plus de 30 ans en arrière, où le fonctionnaire était agent communal sans déroulement de carrière, sans droits. Est ce, cela que nous voulons pour l’avenir ?

La CGT propose :
• De titulariser tous les agents précaires qui occupent un emploi permanent.
• De renforcer la notion de statut et droits collectifs
• D’abroger la loi du 6 Août 2019.
• Un départ en retraite à 60 ans

Toutes ces réformes ont des conséquences sur notre travail, l’ambiance, les conditions de travail.

Tout est fait pour individualiser l’agent, qu’il ne soit plus au service des populations mais des élus. Les départs en retraite ne sont plus remplacés, les agents sont sous pression et avec le RIFSEEP, les primes sont versées à la tête du client. Aujourd’hui, on est peut être bon .... Mais Demain ?

Il y a urgence à réagir collectivement, car c’est la seule voix qui peut nous amener du progrès social.
Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter !

Documents joints

1 0953_001 pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20