1111
  • Article publié le 30 novembre 2022
  • /
  • 54 visites

55| la CGT des Personnels Actifs et Retraités du Conseil Départemental de la Meuse se mobilise pour les agents

CGT 1ère organisation syndicale dans la Fonction Publique
A la CGT, on ne se contente pas de se vanter de la simple application des avancées
obtenues au national, notamment par notre syndicat, majoritaire !
Les grèves et les manifestations, ça paie !
Contrairement à ce qu’on a pu lire ici et là, les actions collectives, y compris celles
qualifiées de « coups de force », initiées par la CGT ont obtenu des résultats,
notamment 20.000€ supplémentaires dans l’enveloppe du nouveau régime
indemnitaire, au profit des plus bas salaires.
Nous avons toujours défendu les agents et continuerons à le faire par tous les moyens
légaux.
Et par ailleurs, dans un dialogue constructif avec la DRH, nous avons également résolu
nombre de problématiques personnelles sans tambour ni trompette
Y’a pas d’argent ??!
Depuis bien avant le début de ce mandat (2016), la CGT réclamait la mise en
œuvre du protocole social promis et sans cesse reporté. Lors de la période
Covid, les sommes budgétées soit 340.000 € en 2020 pour ce protocole, sont
allées finalement rembourser la dette du Département. Devant
l’impossibilité de co-construire les premières étapes de ce protocole, nous
avions pourtant proposé de répartir la somme prévue entre les agents sous
forme de chèques emplois service. En effet, il avait été certifié lors du Comité
Technique du 29 septembre 2020 qu’une proposition serait faite pour utiliser
cette enveloppe car aucun report de crédit ne serait possible. Suite aux
demandes insistantes de la CGT en Comité technique, la collectivité a
accepté d’avancer la revalorisation des chèques déjeuners, évitant de perdre une partie de ces crédits.
Or les 92.000 € qui devaient être engagés en 2022 pour notre prévoyance de groupe qui a pris du retard, ne reviendront
encore pas aux agents... seront-ils payés par le plaisir de savoir que la flamme olympique passera une journée en Meuse ?
Quid de l’enveloppe de quelques 25.000 € qui devait être allouée pour la mise en place d’un plan d’action sur les risques psychosociaux ?

SYNDICAT CGT des Personnels Actifs et Retraités du CONSEIL DEPARTEMENTAL de la MEUSE

19 rue Foch 55200 COMMERCY - Contact : 06 08 42 47 06
mail : fred.velsch@hotmail.fr

CGT FORCE DE PROPOSITION !
QUELQUES OBTENTIONS REELLES ET CONCRETES

- Revalorisation Tickets Resto
- Mise en place d’une nouvelle tranche chèques-vacances
- Revalorisation du régime indemnitaire et rallonge
pour les plus petits salaires
- Généralisation du télétravail
- Obtentions des améliorations du confort des zones de pause,
notamment l’espace extérieur de la cafétéria à l’Hôtel

LA CGT PREND POSITION !

- A voté CONTRE par exemple certaines réorganisations de service passées (transfert des Forts et de leur personnel,
dispositif d’astreinte d’été à trois ADA au lieu de quatre) et particulièrement celles en cours (disparition du
dispositif MAIA, remaniement des deux directions DPA et DEF) et contre la mise en œuvre de la loi de
transformation de la Fonction Publique, sur le volet notamment des 1607 heures
- A voté POUR certains dispositifs : exemple, la revalorisation du régime indemnitaire. Connaissant le mode de
fonctionnement de notre Exécutif, pouvions-nous prendre le risque de perdre complètement l’ajout d’une prime
sous prétexte que les syndicats ont voté contre ? Mais nous ne perdons pas une occasion de rappeler l’injustice de
cette attribution au profit des plus hauts salaires sous prétexte de protection du pouvoir d’achat. Nous nous
battons contre la mesquinerie qui a fait perdre parallèlement d’autres primes à certains collègues, mettant les
compteurs à zéro.

MAIS TOUJOURS DANS L’INTERET DES AGENTS
FOCUS SUR LE FUTUR !

Votre syndicat s’engage :
- Pour la mise en place rapide d’un régime de prévoyance
- Pour la souscription d’une mutuelle avantageuse
- Pour une évolution du régime indemnitaire plus équitable
- Pour la mise en œuvre du plan d’action contre les risques psycho-sociaux
- Pour l’amélioration des conditions de travail
- Pour un suivi des impacts des futures réorganisations
- Pour des recrutements là où il y en a besoin
- A être vigilant sur les conditions d’astreintes des agents notamment aux routes
- A une vigilance sur le déroulement des commissions de réforme
- A accompagner les agents dans les procédures d’avancement de grade
- A revoir les process en lien avec l’environnement pour protéger les agents dans
l’exercice de leurs missions (création de fiches repère)
Rappel des revendications nationales :
- Retraite à 60 ans à taux plein
- 10 % d’augmentation de la valeur du point d’indice
- 10 % de temps de travail en moins rapporté à la
durée légale (32h)
- 10 % d’effectifs en plus
- 10 % d’effort budgétaire concret
- Revalorisation du taux d’astreinte
- Revalorisations des frais de déplacement



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20