1111
  • Article publié le 1er décembre 2022
  • /
  • 45 visites

84| Journée de mobilisation du 29 novembre réussie. "Austérité, Division et Mépris ça suffit !"

Les agents lèvent la tête et s’affirment en revendiquant une juste reconnaissance.
Malgré un rdv avec DGS et DGA qui n’a pas permis d’avancer concrètement, le rapport de force s’intensifie, le focus est mis sur les agents qui occupent les fonctions supports du Pôle Solidarité et représentent des maillons essentiels. Ils ne sont plus invisibles. Dans un contexte national d’inflation historique, face à la crise de recrutement dans la Fonction publique, la prime d’extension SEGUR facultative est Politiquement Essentielle pour tout le Pôle Solidarité. Sans attendre la publication du décret suite à la loi rectificative d’août 2022.
À la demande de la CGT, les pétitions des agents largement signées (440 et 278 signatures) ont été transmises par les agents eux-mêmes. Elles montrent clairement que l’ensemble des agents du Pôle Solidarités est soudé et solidaire.
Tout est remis à la réflexion, le DGS et la DGA se sont engagés à prendre en considération les revendications portées par les représentants du personnel et les pétitions des agents. Le Département attendait la parution du Décret pour le versement de la Prime d’extension décidé par la Présidente. La DRH nous a informés que les bulletins de paie de décembre seraient finalisés le 4 décembre et que normalement aucun ajout ne serait possible au-delà de cette date ....
Concernant le CTI SEGUR, dès que le décret paraîtra il sera appliqué... Oui mais quand ? ... Pour information, le CSFPT s’est prononcé favorablement, ce 26 octobre, sur le projet du décret qui vise à permettre l’extension du bénéfice du complément de traitement indiciaire (CTI) de 190 euros nets mensuels aux agents titulaires et contractuels exerçant des fonctions d’accompagnement socio-éducatif au sein des établissements et services sociaux et médicosociaux (ESMS),
ainsi que dans d’autres services relevant notamment des conseils départementaux. L’élargissement du champ d’application de la revalorisation prévue par le Ségur de la santé est inscrit dans la loi de finances rectificative du 16 août 2022. Le projet de décret en précise la mise en œuvre. Le rapport de présentation associé au projet de texte, ouvre le bénéfice du CTI aux personnels de la filière socio-éducative exerçant dans les ESMS de la fonction publique territoriale et également dans certains services des conseils départementaux ou dans les centres communaux et intercommunaux d’action sociale (CCAS/CIAS). Il permet également l’extension du CTI aux personnels soignants et accompagnants éducatifs et sociaux qui jusque-là n’y étaient pas éligibles (infirmiers, sages-femmes, auxiliaires de puériculture..) ....
Le projet de décret procède aussi à l’abrogation de décret paru en avril dernier qui revalorisait déjà les agents territoriaux chargés de l’accompagnement des publics fragiles, sous la forme d’une prime égale au montant du CTI, mais dont le versement était laissé au bon vouloir de l’employeur. L’attribution du CTI est plus avantageuse pour les personnels concernés : elle est obligatoire et ouvre des droits pour la retraite. Le décret entrera en vigueur le premier jour du mois suivant sa publication au Journal officiel.
Le flou artistique reste le même concernant la Prime d’extension SEGUR, le rapport de force en plus. La mobilisation ne doit pas faiblir. Les agents méritent Respect et Reconnaissance ils ne doivent pas culpabiliser de revendiquer de meilleures conditions de travail pour un meilleur service public rendu.
Tout reste possible, gardons le cap..... Une étape est franchie, les suites données donneront le « LA » des mobilisations à venir. C’est Toutes et Tous ensemble qu’on y arrivera.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20