1111
  • Article publié le 4 juillet 2022
  • /
  • 45 visites

75 | CGT FTDNEEA - Territorialisation - C3 - Vers un chaos annoncé.

De mai 2022 à juin 2022, notre organisation syndicale a effectué des réunions d’informations syndicales sur l’ensemble des sites de travail au STPP comme au STEA.

Ces rencontres avec des Éboueurs, des Égoutiers, des Conducteurs, des Adjoints Techniques, des Techniciens des Services Opérationnels du Nettoiement et de l’Assainissement, des personnels Administratifs, des Techniciens Supérieurs, des Personnels de Maîtrise et des Ingénieurs nous ont permis d’avoir des discussions sur la mise en oeuvre et l’utilisation de l’enveloppe « souplesse » ainsi que sur la mise en oeuvre de la collecte C3 prévue pour septembre 2022.

Ce sont 1453 agents tous grades confondus que nous avons rencontrés !

1° Territorialisation

La mise en place du big bang territorial par l’exécutif parisien a été concrétisée par la distribution aux Maires d’arrondissements d’une enveloppe de 12 millions d’euros nommée « souplesse » concernant la propreté.

Celle-ci a été mise en place de façon opaque par la Direction de la Propreté et de l’Eau vis-à-vis des organisations syndicales représentatives.

En effet, la Direction de la Propreté et de l’Eau a affirmé devant les organisations syndicales représentatives que l’enveloppe « souplesse » permettait aux mairies d’arrondissements de choisir soit des prestations en régie, soit des prestations privées. Nous avons pu démontrer en nous procurant le catalogue « souplesse » correspondant aux prestations de propreté, que seules des prestations privées étaient disponibles. Nos différentes rencontres avec les Maires d’arrondissements nous ont bien confirmé ce choix unique des entreprises privées.

Les prestations dites « souplesse » ont été vendues aux mairies d’arrondissement et aux usagers comme des prestations supplémentaires de maintien de propreté. Or, dans différents arrondissements, l’enveloppe dite « socle » a été réduite drastiquement. Nous avons eu comme exemple que 27 prestations supplémentaires de lavage avec lancier proposées « souplesse » se faisaient sous conditions de 19 prestations de lavage supprimées dans « socle ».

➢ Résultats des courses : + 8 prestations de lavage et non 27 !
La Direction de la Propreté et de l’Eau a demandé aux divisions territoriales de métrer les nouveaux espaces diffus confiés à l’entretien du STPP afin de déterminer le nombre d’effectifs supplémentaires à leur fournir. En sortie de ce travail effectué par les personnels de maîtrise, les CODIR ont eu la mauvaise surprise de voir que les opérations dans les nouveaux espaces diffus se feraient sans effectifs supplémentaires mais qu’ils pouvaient utiliser l’entreprise ATALIAN présente dans le catalogue « souplesse ».

➢ Des métrés effectués par la régie pour servir le privé !

.... Lire l’intégralité au format PDF



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20