1111
  • Article publié le 5 octobre 2022
  • /
  • 63 visites

75| CGT Paris Habitat : Mobilisons nous pour nos salaires le 06 octobre 2022 !

IL Y A URGENCE !
MOBILISONS-NOUS
POUR NOS SALAIRES LE 06 OCTOBRE
APPEL A TOUS LES SALARIÉ(E)S DE PARIS HABITAT
RENDEZ-VOUS LE JEUDI 06 0CTOBRE 2022 A 10H00
DEVANT LE SIÈGE AU 21 BIS CLAUDE BERNARD POUR SAUVEGARDER
NOTRE POUVOIR D’ACHAT

Année après année, les salariés de Paris Habitat, cadres moyens (cat 3.1 et 3.2), agents de maitrise, gardiens, ouvriers de la régie, s’appauvrissent en perdant du pouvoir d’achat. Avec l’inflation galopante, jamais les pertes de pouvoir d’achat n’ont été aussi importantes.
L’accord NAO (janvier 2022) et l’avenant de juillet 2022 sont injustes et inégalitaires !
L’enveloppe d’augmentation générale aurait dû être destinée aux bas salaires pour faire
face à la hausse des prix, du gaz, de l’électricité et des produits de première nécessité
(huiles, farine, légumes, viandes, produits d’hygiène etc.).
Malheureusement en 2022, le « Club des Hauts Salaires » à usé de son pouvoir pour
s’auto-augmenter de + 100€ en janvier et 150€ en juillet (soit 250 euros en 2022) et pour les bas salaires seulement 34€ et 40€, c’est pour cela que :

➢ Nous exigeons une augmentation égalitaire de 150€ pour tous au même titre que le
prestigieux « Club des Hauts salaires » avant la fin de l’année 2022.
➢ Nous exigeons la revalorisation des salaires des anciens salariés au même titre que
les nouveaux embauchés.

Est-ce que vous trouvez normal qu’un salarié administratif ou de la régie avec 15 années d’expérience et avec + de diplômes soit moins payé qu’un nouveau salarié embauché en 2022, bizarre comme évolution de carrière.
Enfin une bonne nouvelle : les conseillères sociales se sont mobilisées et ont obtenu, en plus des 40€ (augmentation générale), 150€ d’augmentation de salaire soit un total de 150 + 40 = 190€ au mois de juillet 2022.
Prime pouvoir d’achat.
➢ Nous exigeons le versement de 1500€ de « Prime Macron » ou « PEPA » à tous les
salariés PH – cette prime est exonérée d’impôt et de cotisations sociales.

Charge de travail.
➢ Nous exigeons le remplacement systématique des salariés absents.
➢ Nous exigeons le versement d’une indemnité de 50€ par jour en cas de
remplacement mutuel pour les administratifs en dehors des congés payés.
➢ Nous exigeons la revalorisation de l’indemnité du télétravail comme admis par
l’URSSAF
• 12,50€ par mois pour un jour de télétravail par semaine
• 20€ par mois pour deux jours de télétravail par semaine
• 30€ par mois pour trois jours de télétravail par semaine
Nous exigeons la fin des pratiques discriminatoires envers les salariés de la Régie.
Les agences ont reçu l’ordre de la direction de refuser les candidatures des salariés de la
Régie sur le poste de gardien d’immeuble. Cela est inacceptable !!!
Discrimination entre gardiens.
Trouvez-vous normal qu’un gardien qui gère 180 logements avec 180 places de parkings soit
payé au même salaire qu’un gardien qui gère 80 logements sans parkings.
➢ Nous exigeons le versement de 1€ par place occupée pour le gardien.ne qui gère des
parkings.
➢ Nous exigeons pour le gardien.ne qui gère + de 110 logements, le versement de 1€
par le logement au-delà de 110 logements exemple : pour un gardien.ne qui gère 160
logts (160-110) soit 50€
➢ Nous exigeons la revalorisation de l’indemnité de remplacement mutuel des
gardien.nes Ex.Sagi au même titre que les gardiens « Paris Habitat »
Prime site sensible.
➢ Nous exigeons le versement de 150€ par mois pour les gardien.nes qui gère un site
sensible.
➢ Une indemnisation pour les métiers (secrétaires d’accueil, CGL, ouvriers de la Régie,
gérants) qui s’occupent de ces sites devrait également être envisagée.
L’injustice envers les gardiens CDD.
➢ Nous exigeons le passage de 100 gardiens CDD en CDI gardiens mobiles : En effet de
nombreux gardiens en CDD sous-payés et sans indemnité de logement assurent
depuis des années le remplacement des gardiens absents.
Syndicat SUPAP-FSU Syndicat CGT Paris Habitat
Mohammed HELLAL 06 22 85 11 71 Christophe Marie tel. 06 30 40 69 7



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20