1111
  • Article publié le 5 juillet 2022
  • /
  • 50 visites

93 | Tract intersyndical : Troussel, qui va voter ton projet ? Le retrait, c’est maintenant

Mardi 28 juin, l’Acte 4 de notre mobilisation a montré que notre détermination reste intacte. Nous étions 400 lors de l’Assemblée générale, de la manifestation ou sur le parvis de la Préfecture.

L’Assemblée a décidé d’un nouveau temps fort le 7 juillet, jour de la séance du Conseil départemental ayant le règlement sur le temps de travail à son ordre du jour.

Jeudi 7 juillet, le règlement sur le temps de travail est à l’ordre du jour de la séance du Conseil départemental. Et pourtant…

Le groupe écologiste (5 membres) a écrit au Président Troussel pour lui annoncer qu’il ne participerait pas au vote si le dossier était présenté à la séance du 7 juillet.

Après l’annonce par le groupe communiste et insoumis (9 membres) d’une abstention (ou d’un vote contre pour 2 d’entre eux), c’est donc 14 membres de sa majorité qui ne voteront pas son texte.

Troussel ne peut donc compter que sur les 12 membres du groupe socialiste, loin de la majorité qui est fixée à 22. Prendra-t-il le risque de faire adopter son texte grâce aux élus de droite (16 membres) ou le Président aura-t-il la sagesse de retirer le point sur les 1607 heures de l’ordre du jour de la séance du 7 juillet ?

ACTE 5 : JOURNÉE D’ACTIONS ET DE FÊTE JEUDI 7 JUILLET Le 7 juillet, jour de la séance du Conseil départemental, montrons notre force et notre détermination pour le maintien de nos congés ! Monsieur le Président, retirez ce point de l’ordre du jour !

9h : Accueil café et viennoiseries au pied de l’immeuble Erik Satie
9h30-10h30 : la Fabrique de la manif’/tournée en fanfare dans les sites centraux
10h30 : MANIFESTATION en direction de la Préfecture
11h-12h : RASSEMBLEMENT sur le parvis de la Préfecture
12 h : MANIFESTATION du parvis de la Préfecture à l’immeuble Colombe
12 h 30 : LA FÊTE SYNDICALE ! On lève le verre de la lutte et de l’amitié !
Espace arboré en contrebas de l’immeuble Erik Satie, pique-nique des agent·e·s, boissons et grignotage fournis par les syndicats, animation musicale.

VENEZ AVEC VOS SIFFLETS ET VOS PIQUE-NIQUES !

Un préavis de grève intersyndical a été déposé pour les journées des 6 et 7 juillet



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20