1111
  • Article publié le 15 décembre 2022
  • /
  • 33 visites

64 | UL Bayonne - Non à la réforme des retraites !

Le gouvernement l’a confirmé : la retraite, ce sera 65 ans ou 64 ans avec un énième allongement de la durée de cotisation. Cette attaque d’une violence inouïe contre les travailleuses et les travailleurs mérite une riposte d’une ampleur inédite !

Le prétendu déficit des régimes de retraite ? Mensonge ! Le dernier rapport du Conseil d’Orientation des Retraites (COR) démontre que les dépenses sont sous contrôle au minimum jusqu’en 2070 !

Le prétendu problème démographique ? Mensonge ! À en croire le gouvernement, il faudrait que les travailleurs meurent plus vite, c’est un scandale ! L’augmentation des salaires, l’emploi des jeunes avec de bons salaires et la diminution du temps de travail sont autant de moyens directs de financer les retraites !

La prétendue inégalité des régimes dits « spéciaux » ? Mensonge ! Les avantages conquis de hautes luttes par les travailleurs sont des conquêtes qui, pour la CGT, doivent être étendues pour le bien être de toutes et de tous. Le gouvernement veut supprimer tous nos conquis d’hier et interdire ceux de demain, il veut « l’égalité » dans la misère, c’est hors de question !

La prétendue dette de notre régime social ? Mensonge ! La dette a été savamment orchestrée par les exonérations de cotisations patronales et les cadeaux fiscaux en tous genres, par le gel des salaires et le transfert des dettes de l’Etat à la Sécurité Sociale.

Le prétendu « mandat des Français » de Macron ? Mensonge ! 80% des Françaises et de Français sont opposé·e·s à sa réforme des retraites. Son seul mandat est celui des classes bourgeoises qui veulent en finir avec les conquêtes sociales !

Nous les avons fait reculer par la grève massive et reconductible en 2019 ! Nous les ferons reculer encore ! Pour la CGT, la retraite c’est toujours : 60 ans.

Télécharger le tract ci-dessous.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20