1111
  • Article publié le 4 mai 2022
  • /
  • 41 visites

40 | Lettre ouverte à Monsieur FORTINON, Président du Conseil Départemental

Pompiers qualifiés de « feignasses », « d’indignes et trop payés »…. Inacceptable venant d’un vice-président du Conseil Départemental

Monsieur le Président,

Lors du festival « Festirues 2022 » de Morcenx ce week-end, Monsieur Paul CARRÈRE a tenu publiquement des propos injurieux, en qualifiant notamment les sapeurs-pompiers de « feignasses ». Il a de plus remis en cause notre droit constitutionnel à manifester et à faire grève en nous qualifiant « d’indignes ».

M. Carrère, 3ème Vice-Président du Conseil Départemental des Landes, a-t’il, en s’exprimant publiquement de la sorte, insulté l’ensemble des sapeurs-pompiers au nom du Conseil Départemental ?

Ces propos dirigés contre notre corporation sont inacceptables et les sapeurs-pompiers n’ont jamais mérité un tel manque de respect. Les sapeurs-pompiers ont toujours répondu présent malgré les difficultés. Marée noire, tempêtes, feux de forêt, inondations, incidents chimiques, feux d’habitations, accident ou tout simplement secours d’urgence, nous n’avons jamais failli !

Comme vous le savez, nous payons un lourd tribut tous les ans en France. Alors Monsieur Fortinon, nous espérons que vous saurez expliquer à votre vice-président que non, les pompiers ne sont ni indignes, ni feignasses et qu’il est intolérable qu’un élu de son niveau exprime un tel mépris.

Le mouvement social que nous avons engagé depuis le 11 avril et auquel il faisait référence dénonce la dégradation des secours qui ne sont plus assurés 24h/24 et 7 jours/7 sur l’ensemble de notre territoire. Il dénonce le projet de la direction qui ne règle en rien ces problèmes.

Y aurait-il un malentendu au Conseil Départemental sur nos objectifs ? Nous ne demandons rien pour nous-même, aucun avantage, aucune rémunération… Nous voulons uniquement améliorer la qualité des secours pour nos concitoyens landais tout en permettant aux sapeurs-pompiers d’intervenir dans le respect des règles de sécurité. Aujourd’hui, si près de 90% des sapeurs-pompiers landais nous soutiennent dans notre démarche, et si nous étions si nombreux sous vos fenêtres le 11 avril dernier, c’est que ces objectifs sont partagés par une écrasante majorité de nos collègues….

Nous pensons que vous les partagez également et nous souhaiterions échanger avec vous, notre autorité d’emploi, sur la place des sapeurs-pompiers en tant qu’acteurs des secours dans les Landes. L’amélioration de la qualité des secours, la sécurité des intervenants, l’organisation du SDIS, autant de sujets qui méritent d’être discutés autrement qu’en s’invectivant.

Face à la dégradation du dialogue social qui s’opère de façon générale, nous vous demandons donc à nouveau une audience afin d’évoquer l’ensemble de nos revendications qui sont légitimées par le soutien massif de nos collègues.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre profond respect.

Nicolas CHEVALIER Nicolas IUNG Sandy LEROY Frédéric GARDIN


A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20