1111
  • Article publié le 11 octobre 2022
  • /
  • 56 visites

54 I CSD CGT des services publics de Meurthe et Moselle. Motion de soutien aux grévistes de Longwy

Nous soutenons les grévistes dans les raffineries qui défendent leurs légitimes revendications et nous soutenons les grévistes de Longwy qui également défendent leurs légitimes revendications.

Dans les deux cas, et comme cela se passe trop souvent, les syndicats ont demandé l’ouverture de négociations et les directions patronales ont refusé de négocier.

Il faudrait donc se taire, se courber, accepter les mesures injustes !
A Longwy les agents sont indignés par une mesure injuste, qui les condamne à des retenues salariales lorsqu’ils tombent malades. Oui dans la mairie "progressiste" de Longwy on n’a pas le droit de tomber malade. C’est une faute, c’est la double peine. Les premiers de corvées dans la lutte contre la pandémie, qui sont nombreux à avoir contracté la maladie n’auraient pas dû tomber malade !

M. Fournel affirme dans une vidéo que seuls 50 agents sur 250 payes ont eu des retenues ce mois ci. 50 coupables ! Combien seront-ils le mois prochain ? Tous les agents sont potentiellement concernés.

A Longwy la grève est très majoritairement féminine. Lorsque des salariés qui gagnent à peine plus que le SMIC réclament de pouvoir vivre, contestent des retenues qui peuvent avoisiner plusieurs centaines d’euros et décident de se mettre en grève pour exprimer leurs revendications et leur colère, en face, leur employeur campe sur ses positions et les accuse de prendre les habitants de la ville en otage. Les salariés ne font que revendiquer me fruit de leur travail !

Les grévistes des raffineries sont taxés de preneurs d’otages,
les grévistes de Longwy sont taxés de preneurs d’otages.
L’arbitraire patronal ne comprend que le rapport de force. On aurait pourtant attendu autre chose du Maire de Longwy et de sa majorité municipale.

Respect à la force et à la détermination des grévistes de Longwy qui agissent dans l’intérêt général de leurs collègues !

Nous appelons le maire employeur à ouvrir les yeux et à sortir de ce conflit par le haut.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20