1111
  • Article publié le 15 mars 2022
  • /
  • 214 visites

Manifestation interprofessionnelle unitaire le 17 mars

Le 17 mars, exigeons l’augmentation des salaires, des retraites, des bourses étudiantes et des minima sociaux !

Les salarié·es, les retraité·es, les jeunes partagent, toutes et tous, une même priorité face à l’augmentation du coût de la vie. Il faut augmenter les salaires, les pensions, les bourses étudiantes et les minima sociaux !

En Ile-de-France, nombreux·euses sont les salarié·es qui ont exprimé leurs exigences en se mobilisant, ces dernières semaines, dans leur entreprise, leur service, leur branche professionnelle. Dans les services publics (éducation nationale, soignant·es, travailleurs·euses sociaux·ales…), comme dans de nombreux secteurs professionnels, les salarié·es ont débrayé car l’inflation ne cesse d’augmenter ces derniers mois : les prix de l’énergie explosent, le coût du logement est exorbitant face à la pénurie et à la hausse des prix dans notre région !

La fortune des milliardaires français a augmenté de 236 milliards d’euros pendant la pandémie (selon le récent rapport OXFAM) et avec il serait possible de quadrupler le budget de l’hôpital public !

L’enjeu est l’augmentation des salaires et du point d’indice, des pensions, des bourses, levier essentiel pour agir sur la répartition entre les revenus du capital et du travail.

Les Unions régionales d’Ile-de-France CGT, FSU, Solidaires et UNSA, avec les organisations de jeunesse UNEF et VL, exigent l’ouverture de négociations pour :
- Une revalorisation immédiate de l’ensemble des salaires dans le secteur privé et des traitements dans la fonction publique, en commençant par les plus bas salaires. Les minima de branche dans le privé et les grilles de salaires dans la Fonction Publique doivent automatiquement être relevés au niveau du SMIC.
- L’augmentation des minima sociaux, des bourses pour les étudiant·es et des pensions pour les retraité·es.
- La mise en oeuvre de l’égalité salariale et professionnelle entre les femmes et les hommes.

Ensemble, gagnons par la grève, par la mobilisation, par la lutte, l’augmentation immédiate de tous les salaires du privé comme du public, les pensions des retraité·es, des bourses pour les étudiant·es et des minima sociaux. Exigeons la fin des différences de salaire entre les femmes et les hommes.

Pour ces revendications essentielles, les Unions régionales d’Ile-de-France CGT, FSU, Solidaires et UNSA, avec les organisations de jeunesse UNEF et VL appellent à :

Une journée de grève et à une manifestation interprofessionnelle unitaire le 17 mars à 14h – Place de la République.

D’ici là, elles soutiennent les mobilisations qui se développent dans les entreprises et le secteur public et proposent de construire, dès à présent, les conditions d’un grand 1er mai unitaire.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20