1111
  • Article publié le 25 janvier 2022
  • /
  • 44 visites

42 | CGT Territoriaux de Saint-Etienne : Le jeudi 27 janvier : je fais grève !

Pendant des années, patronat et gouvernement nous ont fait croire qu’il n’y avait pas d’argent, mais depuis des mois, on donne des milliards aux entreprises sans conditions ni contrôles, ce qui aboutit à l’enrichissement sans fin des plus riches. Les conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire sont supportées uniquement par les salarié(e)s, les retraité(e)s et les privé(e)s d’emploi.

La récente flambée des prix des produits alimentaires et de l’énergie plonge des familles entières dans la précarité. Avec plus de 9 millions de travailleurs pauvres, une hausse des salaires, pensions et minima sociaux, est indispensable pour payer les factures mais aussi pour vivre dignement et pleinement ! L’inflation est supérieure à 2%, mais après une toute petite hausse automatique du SMIC en octobre, le gouvernement a choisi d’appliquer seulement + 0,9% au 1er janvier (soit 13,65 € euros par mois). En décembre, le gouvernement a tranché : pas de dégel du point d’indice en 2022 dans la fonction publique. Pourtant, l’urgence, c’est la revalorisation du SMIC, des grilles de conventions collectives, du point d’indice dans la fonction publique et des salaires dans les entreprises !

Des luttes fleurissent partout, il nous faut maintenant enfoncer le clou !

Mais pour peser, il faut agir de façon coordonnée et massive !
Allons chercher ensemble les augmentations des salaires, pensions et minima sociaux !

Localement nous ne sommes pas en reste. Après avoir refusé d’entendre les agents de la ville de Saint­ Étienne sur la reconnaissance des sujétions particulières liées aux métiers, après avoir supprimé 8 jours de congés payés à chaque agent et augmenter le temps de travail de toutes et tous de 1 h/semaine, M. le Maire continue dans sa stratégie d’ignorance des agents et reste sourd aux revendications pourtant légitimes.

Où sont les masques chirurgicaux pour les agents en crèche et en école ? Où sont les effectifs nécessaires pour assurer un service public digne de ce nom offert aux Stéphanois ? Où est la reconnaissance de l’engagement quotidien sans failles de chacun(e) ?

Pour toutes ces raisons le syndicat CGT des territoriaux de la ville de Saint­ Étienne appelle chaque agent à faire grève le jeudi 27 janvier et à rejoindre la manifestation au départ de la Bourse du Travail.

Le 27 je me bats pour :
- le dégel du point d’indice
- le rattrapage de l’inflation subie

Le 27 je me bats aussi pour que le Maire acte :

- l’octroi d’une compensation financière en raison de la perte de 8 jours de congés payés
- la reconnaissance des sujétions particulières liées aux métiers par l’octroi de 5 jours de sujétions
- la déprécarisation des CDD et l’embauche des effectifs nécessaires pour assurer le service public à Saint-Étienne
- les revendications portées pour chaque direction (voir préavis)

Oui ! Le 27 janvier, je fais grève et je manifeste dans la rue !
A partir de 10h30 à la Bourse du Travail !



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20