1111
  • Article publié le 11 janvier 2022
  • /
  • 102 visites

44 | CSD-CGT : Tract 27 janvier 2022 Mairie de Rezé

DÉGELER LE POINT D’INDICE POUR AUGMENTER LES SALAIRES MAINTENANT !!

Pendant des années patronat et gouvernement nous ont fait croire qu’il n’y avait pas d’argent, mais depuis des mois le gouvernement donne des milliards aux entreprises sans condition sociale et environnementale, ni aucun contrôle, ce qui aboutit à l’enrichissement sans fin des plus riches.

Les conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire sont supportées uniquement par les salariés, les retraites et les privés d’emploi.
La récente flambée des prix des produits alimentaires et de l’énergie risque de plonger des familles entières dans la précarité. Avec plus de 9 millions de travailleurs pauvres, une hausse des salaires, pensions et minimas sociaux est indispensable pour payer les factures mais aussi pour vivre dignement et pleinement !

L’inflation est supérieure à 2% : mais après une toute petite hausse automatique du SMIC en octobre, le gouvernement a choisi d’appliquer seulement + 0,9% au 1er janvier (soit 13,65 € euros par mois).
En décembre, le gouvernement a tranché : pas de dégel du point d’indice en 2022 dans la fonction publique.

Pourtant, l’urgence c’est la revalorisation du SMIC, des grilles de conventions collectives, du point d’indice dans la fonction publique et des salaires dans les entreprises.

Des luttes fleurissent partout avec souvent des résultats positifs car les employeurs savent que les salaires ne peuvent rester si bas. Mais pour peser il faut agir de façon coordonnée et massive !! C’est pendant la campagne électorale qu’il faut agir.

La CGT propose que le SMIC soit porté à 2000 € brut/mois et que les grilles de salaires dans le public et le privé suivent cette évolution et prennent en compte le niveau de qualification.

Pour rappel, la prime inflation de 100 € a été octroyée « généreusement » par le gouvernement aux revenus de moins de 2000 € NET. C’est donc bien la preuve que notre proposition de 2000 € BRUT correspond au minimum pour vivre décemment : L’urgence c’est aussi la revalorisation des pensions des retraites et l’abandon de la réforme de l’assurance chômage qui va entrainer des milliers de privés d’emploi dans une précarité encore plus grande.

Allons chercher ensemble les augmentations des salaires, pensions et minimas sociaux !
La CGT appelle à la grève et à manifester :

Le jeudi 27 janvier 2022
A Nantes : RDV 14h devant la Préfecture

Documents joints

1 tract_27_janvier_2_ pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20