1111
  • Article publié le 24 mars 2022
  • /
  • 52 visites

30 | CSD-CGT du Gard : Préavis de grève du 31 mars 2022

La guerre en Ukraine impacte l’actualité. La défense de la Paix revient au premier plan. Mais elle ne se dissocie pas des questions sociales puisque la spéculation génère déjà des augmentations sur les biens de première nécessité comme le gaz, l’électricité, le pétrole, l’alimentation et tous les autres éléments de la vie courante.

La CGT ne se contentera pas de promesses. Cela d’autant plus que les personnels ont toujours répondu présent, avec sérieux, professionnalisme et abnégation notamment depuis ces 2 dernières années.

Les raisons de la colère ont atteint leur pleine maturité ! Dans ce contexte, la Coordination Syndicale Départemental CGT du Gard a décidé de relayer dans son champ de syndicalisation l’appel à la grève de notre confédération pour la journée du 31 mars.

Depuis plus de 10 ans déjà, le point d’indice a perdu 17 % de sa valeur par rapport à l’inflation soit près de 300€ mensuel pour un agent de catégorie C. À quelques semaines de l’élection présidentielle, dans une manœuvre électoraliste de bas étage, le gouvernement Macron annonce une potentielle revalorisation du point d’indice qui interviendrait … au mieux « avant l’été » et dans des conditions immanquablement insignifiantes et pas à la hauteur des attentes des agent-es.

Nous appelons donc tous les fonctionnaires territoriaux, agents publics, contractuels, du département du Gard, à faire grève le 31 mars :
• Pour le dégel conséquent du point d’indice et son augmentation immédiate de 10% ;
• Pour rattraper toutes les pertes accumulées depuis 12 ans ;
• Pour favoriser une augmentation massive des effectifs afin de répondre aux besoins des missions des services publics de la population et titulariser les agent·es non-titulaires ;
• Pour l’arrêt de tout processus d’augmentation du temps de travail et sa réduction à 32 h par semaine ;
• Pour respecter les droits des agents parfois bafoués par des maires ou des présidents de collectivités qui en demandent toujours plus dans des conditions toujours plus dégradées ;
• Pour une stricte égalité des salaires entre les femmes et les hommes ;
• Pour faire respecter le droit d’exercer des activités syndicales ;
• Pour l’abrogation du jour de carence.

Parce que à Beaucaire la maltraitance et le mépris des agents sont aujourd’hui institués en système,
Parce que là, plus qu’ailleurs, la CGT souhaite rappeler que le temps n’est pas révolu de la prise en compte du mal être au travail au quotidien, pour des agents qui assurent leurs missions de service public,

La coordination syndicale CGT des territoriaux du Gard appelle tous les agents du service public à converger devant les arènes de Beaucaire le 31 mars 2022 dès 14h00 pour le départ de la manifestation départementale.

Afin de permettre à l’ensemble des agents de notre champ syndical d’exprimer leurs revendications et de se mobiliser par la grève et les manifestations, la CSD-CGT-30 dépose un préavis de grève de 0 à 24 heures pour la journée du jeudi 31 mars 2022 pour l’ensemble des agent·es de la Fonction publique territoriale des collectivités territoriales du Gard.

Documents joints

1 preavis310322csdcgt pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20