1111
  • Article publié le 5 juillet 2022
  • /
  • 54 visites

12 | Le Buzz rouge - L’autre bulletin d’information à Rodez Agglo

Revendications : Agents de la collecte du service public de gestion des déchets

UNIS POUR NE PAS PERDRE SA VIE À LA GAGNER ET FAIRE RECONNAÎTRE NOTRE PÉNIBILITÉ

Les agents de la collecte du service public de gestion des déchets et la CGT œuvrent de concert pour faire reconnaitre la pénibilité et l’intérêt général pour la salubrité publique que représentent leurs missions. En effet, une fois arrivée à l’âge de la retraite, un éboueur territorial vit en moyenne trois ans de moins qu’un autre agent territorial de sexe masculin (en partant à la retraite à 60 ans). Concrètement, la "durée de retraite" d’un éboueur est de 16 ans, contre un peu plus de 19 ans pour les autres agents territoriaux indique une étude réalisée notamment par le Centre de recherches sur l’expérience, l’âge et les populations au travail (CREAPT).

De plus, certains agents souffrent de troubles musculo-squelettiques, de troubles respiratoires. D’autres attrapent des maladies infectieuses telles que la gale, etc. Tous veulent que leur dignité leur soit rendue en leur offrant une place entière dans la société par la reconnaissance des difficultés qu’ils rencontrent.

Ainsi, les agents ont rédigé un cahier revendicatif remis au Président de Rodez agglomération en demandant une ouverture de négociations. Les revendications portent sur :

- Congés
Il est souvent impossible de poser nos congés par manque criant d’effectif. Ces difficultés sont récurrentes à chaque « petites » vacances scolaires. Ainsi, par exemple, pour les vacances de Noël, nous ne pouvons qu’avoir une année sur 3 et cela seulement pour les titulaires. Afin de pouvoir poser nos congés correctement, nous demandons des renforts de personnel par l’embauche de saisonniers pendant les vacances scolaires.

- Rémunération
Au vu de la pénibilité de notre travail, du fait que le point d’indice n’augmente pas, nous demandons une revalorisation de notre régime indemnitaire.

- Titularisation
Dans le service de collecte des déchets, il existe de nombreux contractuels recrutés sur des postes de catégorie C. Nous demandons leur titularisation. Cette précarisation de certains agents n’est plus supportable.

- Mono-Ripeurs
Nous demandons un renfort de personnel afin de rendre obligatoire la présence d’un chauffeur et de deux ripeurs pour un équipage de benne à ordures ménagères. Nous n’acceptons plus que le ripeur parte seul sur une tournée.

- Complémentaire santé et prévoyance
Du fait de la surexposition et de la dangerosité de notre métier, il nous semble primordial d’avoir une prise en charge par l’employeur à 100% d’une complémentaire santé et prévoyance

- Collecte du centre-ville de Rodez
Nous demandons que la collecte de l’hyper centre se fasse le matin. Nos 3 collègues doivent pouvoir bénéficier des mêmes conditions de travail que l’ensemble du service de collecte des déchets.

- Reclassement
Nous demandons la possibilité de bénéficier d’un reclassement sur un poste moins contraignant physiquement après avoir été ripeur pendant 15 ans.
Nous estimons que lorsqu’un agent a effectué 15 années de service comme ripeur et, si il le souhaite, il doit pouvoir prétendre à un autre poste, par exemple chauffeur ou agent de déchèterie ou pouvoir bénéficier de formation pour faire un autre métier au sein de Rodez agglomération.

- Tickets restaurants ou panier repas
Nous demandons la revalorisation des chèques déjeuners ou de leur nombre, à savoir l’augmentation de la valeur faciale et du nombre fourni mensuellement.
De plus, nous demandons que soit étudiée la possibilité d’avoir la prime « panier repas » si celle-ci est plus avantageuse.

- Augmentation des ratios promus/promouvables
Depuis 2007, les collectivités locales sont libres de fixer les ratios d’avancement de grade.
Localement, ils sont fixés de manière arbitraires selon les catégories, cadres d’emplois. Nous constatons tous les ans des blocages de déroulement de carrières des agents en raison du nombre de postes trop faibles qu’implique ces ratios ridiculement bas pour bénéficier d’un avancement de grade. Cela ne peut plus durer. Ce ratio d’avancement de grade doit être augmenté pour tendre progressivement vers le 100 % pour tous.

Les agents de collecte, ripeurs ou chauffeurs, souhaitent obtenir des avancées sur ces revendications sinon un préavis de grève sera déposé.

Nous portons ces revendications car nous pensons :
- À tous ceux qui se lèvent, peu importe les intempéries, pour collecter et traiter les déchets de M. Tout le Monde
- À ceux qui y ont laissé un doigt, une main, une jambe, la vie
- À tous ceux en retraite qui souffrent de tous ces poids levés tout au long de leurs vies
- Enfin à ceux qui sont partis avant de connaître le gout que peut avoir une retraite, malheureusement arrivée trop tardivement pour eux.


A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20