1111
  • Article publié le 3 octobre 2023
  • /
  • 66 visites

33 | Syndicat CGT de Bordeaux Métropole - Ripeurs et chauffeurs, prosternez-vous !

Changement de fréquence en 1+1 : La marche forcée est lancée ! La zone nord va être bientôt impactée. Les autres en suivant. Des méthodes de travail en total décalage de la réalité du terrain en laissant penser que cela sera cool la fréquence en 1+1 !

Règlement du tirage : la direction attend de la CGT qu’elle donne les pistes pour allumer les agents. Elle doit confondre avec d’autres individus ! Nous avions en face ce 25 septembre, une équipe de direction avec aucun historique de ce service et campée sur ses positions. Par exemple, de ne pas associer les représentants du personnel selon l’article 5 du règlement de collecte. A ce sujet, 10 agents (voir plus) ont subi arbitrairement des sanctions (sortis arbitrairement de leurs secteurs ou subissant des sanctions déguisées). Leurs droits à se défendre ont-ils été respectés ? La direction se refusant à nous présenter les dossiers, nous prenons acte de sa position, nous prendrons donc les dispositions nécessaires. Par ce comportement, le règlement du tirage disparait, bientôt le tirage ?

Sur le temps partiel thérapeutique : Cette Direction ne respecte rien sur le sujet, elle se refuse de faire reprendre à temps partiel thérapeutique les agents qui ont souffert. L’aspect discriminant est relevé.
Ne contestez surtout pas et obligation de dire bonjour au chef : Surtout, Mesdames et Messieurs, ne râlez pas sur vos conditions de travail, etc… sinon, plainte pour menaces de mort !
La nouveauté est de faire l’objet d’une plainte et d’être accusé de menaces de mort pour être ensuite convoqué à la gendarmerie pour s’expliquer. Et si vous ne dîtes pas bonjour à votre accusateur, c’est un comportement inadapté ! Encore heureux qu’il reste la liberté de choisir et selon les circonstances, vous n’êtes pas obligés !!
Attention, certains d’entre-vous peuvent s’attendre à recevoir de nouveau une convocation. De l’intimidation tout simplement. Donne-t-on les mêmes moyens à l’inverse ?

ARRANGEMENTS ENTRE AMIS : un syndicat bien connu a revendiqué et signé un protocole le 3 avril 2023 sur plusieurs points dont…
 L’octroi de 5 jours de pénibilité pour les AM et chefs de zones de la collecte. L’embauche à 4h30 est très dure même si ce n’est pas systématiquement le cas !!! Que dire lorsqu’on travaille derrière la benne ou qu’on la conduit ? Les agents de la collecte méritent donc plus !

 Le Passage d’agent de maîtrise vers technicien pour les seconds de zone (présenté au CST du 20/10). Le but est de faire reconnaître que ce sont des « faisant-fonction » de catégorie B (sic !). On veut nous faire croire que les noms ne sont pas connus et que les nominations ne seront pas fléchées !!! Il suffira d’attendre la promotion interne. Nous ne sommes pas à l’abris que d’autres postes (catégorie A par exemple) soient aussi fléchés et réservés. Tranquille Emile !

Le nouveau directeur de la PGD arrivant début octobre, nous lançons un signal fort d’une part pour expliquer que la CGT ne sera dans les poches de personne (le précédent directeur le pensait) et d’autre part que les mois qui vont suivre ne vont pas être allégés en matière de mouvements sociaux.

Les groupes de travail sur le volet social du plan déchet 2026 sont un simulacre de dialogue social et la direction pense que la CGT donnera son approbation pour défoncer les agents (bilan tirage 25/09/23). Elle se trompe de personnes. Pourtant, que dire de la sécurité à la collecte, du lien encadrement/agents, de l’absentéisme, de l’application du tirage ? A chacun ses priorités, c’est le combat de la CGT.

Nous n’avions jamais connu une telle violence depuis 2021 et elle perdure. Ils sont loin les applaudissements et les félicitations, vous pourrez les rechercher dans la poubelle. Un mal-être grandissant. Il y a eu du grand mal de fait, ce n’est pas fini.

Ils veulent que les agents se prosternent ? Résistez, faites valoir vos droits. Votre dignité est en jeu.

Contestez, nous vous accompagnerons. Ne vous laissez plus intimider !


La CGT ne laissera plus se reproduire ce qu’il s’est passé dans ce service. Des accompagnements sont faits et des procédures de poursuites toujours en cours. Que cherchent l’administration et nos élus avec ces situations clivantes ou qui restent sans réponses ?


Télécharger le tract ci-dessous.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20