1111
  • Article publié le 24 mai 2023
  • /
  • 53 visites

94 I CSDCGT. Agissons contre la répression du maire de Choisy-Le-Roi. Soutien aux agent·es et militant·es en lutte

Depuis le 7 avril 2023, les agent.e.s du parc automobile de la ville de Choisy le Roi sont mobilisés pour dénoncer leurs conditions de travail et salariales. En effet, certains d’entre eux sont rémunérés en dessous du SMIC.

Ces agent.e.s, soutenu et organisé par la CGT, ont décidé de déposer un préavis de grève reconductible à partir du 2 mai 2023.

Malgré les dispositions légales prévues, le maire de la commune, M. Panetta, refuse catégoriquement de recevoir les agent.e.s en présence de leurs représentants CGT et met en place des procédures de peur et d’intimidations à leur encontre afin de faire taire la contestation.

Mais cela étant sans compter sur leur détermination et celle de la CGT.

Les agent.e.s ont décidé de mettre en œuvre un rassemblement devant la mairie, hier matin, de manière pacifique afin d’obtenir une rencontre avec le maire. Ce dernier refuse qu’une rencontre ait lieu avec les agent.e.s et la CGT. Les agent.e.s refusant cette condition ont décidé de se faire entendre au sein de la mairie.

Le maire, pour faire taire la contestation au lieu d’y répondre en provoquant une réunion, n’a pas hésité pas à user de répressions fortes sur les agent.e.s et les militant.e.s CGT. En effet, il s’est servi de sa police municipale pour violenter nos camarades qui manifestaient pacifiquement.

Une honte et des gestes Inacceptables !

Une camarade a été blessée et un autre, arrêté injustement. Depuis hier, il est détenu en garde à vue sans que le motif soit connu. Encore une procédure intolérable pour faire peur et déstabilisé le mouvement social et syndical.

Documents joints

1 communiqué CSD94 pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20