1111
  • Article publié le 3 juillet 2023
  • /
  • 67 visites

67 | Strasbourg - La colère est légitime, mais ne nous trompons pas de cible en détruisant notre bien commun

Communiqué de la CGT Territoriaux de Strasbourg - Eurométropole

La CGT comprend la colère suscitée par la mort d’un adolescent, Nahel, qui avait 17 ans.

Depuis 48h, à Strasbourg, comme ailleurs, des écoles, des mairies de quartiers, des installations de transport sont la cible de destruction, mettant en péril le service public déjà en difficulté depuis longtemps suite aux cures d’amaigrissement de Sarkozy, Hollande et Macron.

S’attaquer au bien public, destiné à servir l’ensemble de la population sans distinction, qui est souvent la seule présence du politique ou de l’État à disposition et au service de la population, n’est pas la solution au drame qui s’est déroulé il y a 2 jours maintenant.

Hélas, le résultat de la ligne gouvernementale d’Emmanuel MACRON, de sa récupération des thèmes d’extrême droite dans le débat public, de la répression à tout va, conduit de plus en plus fréquemment à ces situations, où des policiers tuent. C’est la même ligne qui ordonne de matraquer, gazer, et même d’interdire les manifestations dans le pays.

Pour autant, cette colère doit servir à pousser le gouvernement à changer sa manière de voir la sécurité des biens et des personnes, et à repenser le service public de la Police, notamment avec un retour réel d’une police de proximité, en lien avec la population.

Ce n’est pas en détruisant les derniers services publics des quartiers qu’on s’en prend à l’État répressif. Ils sont nos outils quotidiens du vivre ensemble avant d’être des symboles de l’état macroniste et de ses dérives.

Strasbourg le 30/6/2023



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20