1111
  • Article publié le 2 janvier 2023
  • /
  • 124 visites

13 | CGT Territoriaux de Gardanne - Grève des crèches, leur lutte est exemplaire !

Les agents des crèches en lutte ont gagné !

Elles/Ils revendiquaient le maintien de leurs acquis sociaux, l’amélioration de leurs conditions de travail et d’accueil des enfants... Et elles/ils ont obtenu satisfaction de la totalité de leur revendications :

  • 2 jours de fractionnement -> C’EST GAGNÉ !
  • 1 plan de travaux d’urgence -> C’EST GAGNÉ !
  • Repas de fin d’année et après-midi libéré -> C’EST GAGNÉ !
  • EPI adaptés -> ENGAGEMENT PRIS !
  • Meilleure réactivité des remplacements -> ENGAGEMENT PRIS !
  • Remplacements par des diplômés -> ENGAGEMENT PRIS !
  • Plan de déprécarisation des personnels -> ENGAGEMENT PRIS !
  • Retour de la médecine préventive -> ENGAGEMENT PRIS !
  • L’ouverture de tous les postes vacants -> ENGAGEMENT PRIS ! (après analyse des besoins)
  • Fermeture à 17h les veilles de jours fériés (ou récup. 1h) -> ENGAGEMENT PRIS !

A noter aussi que :

  • Les 2 jours de grève ne sont pas retenus
  • L’acquis du repas de fin d’année est valable aussi POUR TOUS LES AUTRES SERVICES MUNICIPAUX.
    Nous pouvons donc toutes et tous remercier les collègues des crèches qui grâce à leur grève nous ont permis de re-trouver cet acquis pour les années à venir.

Elles/Ils ont fait la démonstration que LA LUTTE PAYE ! Que quand on est SOLIDAIRES, DÉTERMINÉS, REVENDICATIFS, on peut obtenir satisfaction. Une lutte sereine, altruiste à l’égard des enfants accueillis, des familles qui ont con-fiance en ce personnel chaque jour et à l’égard de l’ensemble du personnel communal. C’est avec la plus grande des satisfactions qu’elles/ils ont accueilli l’information selon laquelle le repas de fin d‘année serait remis en place tel que nous l’avons connu pour l’ensemble des services !

La fin de l’année a été marquée notamment par une participation massive du personnel aux élections professionnelles et UNE CGT MAINTENUE COMME PREMIÈRE ORGANISATION SYNDICALE DE NOTRE COMMUNE. Un message fort envoyé à notre employeur quant à la nécessaire mise en œuvre de mesures municipales pour améliorer conditions de travail et rémunération. La lutte des crèches marque le début de cette nouvelle année et envoi un signal à notre employeur quant à LA CAPACITÉ DU PERSONNEL COMMUNAL À POUVOIR SE MOBILISER POUR SE FAIRE ENTENDRE. Si la CGT sera toujours force de propositions, notamment pour éviter la grève, elle reste fidèle à son rôle de représentant et organisera à chaque fois sur le fond, comme sur la forme LE MOUVEMENT SOCIAL QU’AURA CHOISI LE PERSONNEL.

BRAVO AU PERSONNEL DES CRÈCHES POUR LEUR LUTTE EXEMPLAIRE !
VIVE LA LUTTE ! VIVE LE MOUVEMENT SOCIAL ! VIVE LA CGT !


Ci-dessous, le communiqué initialement publié :

Il n’est nul besoin de rappeler que la lutte de collègues de travail, c’est forcément un peu la nôtre.

Celle-ci est exemplaire à plus d’un titre :

  • Lutte pour l’amélioration de leurs conditions de travail, pour elles et eux-mêmes et pour les enfants dont elles et ils ont la charge (locaux dégradés, moisissures, toilettes absentes pour le personnel, manque d’EPI et de vêtements de travail, absence de médecine du travail, remplacements des postes et précarisation...) ;
  • Lutte pour leurs acquis sociaux (après-midi libéré du repas de Noël, maintien de la fermeture du 2 janvier comme annoncé aux familles...) ;
  • Lutte pour la dignité et la considération des personnels : lors de la matinée de grève du 23 et de la réunion en Mairie du 30 décembre, ni le Maire ni aucun élu n’a daigné recevoir leurs représentants syndicaux. Du jamais vu. Que le service des sports ou la DSI menacent d’une grève et une solution est trouvée très vite. De là à y voir une forme de sexisme.... ;
  • Lutte contre le chantage : si vous reprenez le 2 janvier, on ne vous comptera pas le 23 en grève...

Mais surtout, et c’est la première fois à Gardanne, les 4 crèches et tous leurs personnels sont dans la lutte, ensemble. Ce qui rend encore plus choquant l’absence d’une autorité municipale seule habilitée à répondre à leurs attentes.

Quelle que soit l’issue de cette lutte, on ne peut qu’être solidaires et fiers de ce qu’elles et ils ont défendu.

Compte tenu des circonstances et notamment du manque d’écoute aux revendications déposées, le personnel a décidé de maintenir le mouvement de grève reconductible. Elles (ils) seront donc en grève et dans l’action dès aujourd’hui !



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20