1111
  • Article publié le 4 octobre 2023
  • /
  • 46 visites

92 | Syndicat CGT Mairie de Nanterre - Journée de grève et de manifestation le vendredi 13 octobre contre l’austérité et pour l’augmentation des salaires, des pensions et l’égalité femme-homme

La rentrée a eu lieu depuis 3 semaines déjà. A la mairie de Nanterre, certains services l’ont vécue paisiblement après la pause d’été, mais d’autres ont été beaucoup plus bousculés.

C’est le cas du Service Enfance où les postes vacants d’animatrices et d’animateurs font cruellement défaut et où la discrimination à l’embauche d’une agente qui postulait sur un poste de directrice de centre provoque une mobilisation des collègues solidaires. Dans les Médiathèques, les bibliothécaires continuent leur mobilisation contre l’extension des horaires sans moyens supplémentaires. Dans de nombreuses directions, les gestionnaires ressources (cat. C) montent au créneau pour une reconnaissance de leurs missions. Le blocage de ce dossier provoque des dysfonctionnements majeurs dans toute l’organisation.

Le RSU (Rapport Social Unique) 2022 qui a été présenté aux élu.es du personnel ce jeudi 21 septembre confirme malheureusement ce que nous constatons au quotidien dans les services : baisse des effectifs, fuites vers d’autres collectivités, hausse des postes vacants et des suppressions de postes, augmentation de l’emploi contractuel, stagnation des rémunérations sauf pour les « 10 meilleurs salaires » (en forte augmentation), taux d’administration en baisse… N’hésitez pas à demander le Rapport Social de la Collectivité au syndicat ! Ce sont des indicateurs importants pour notre action et pour construire ensemble la mobilisation.

Il y a ce qui se passe à Nanterre, et il y a ce qui se passe dans tout le pays. Le 27 juin, le jeune Nahel était tué par la police. Il était la 15e victime d’un tir mortel pour « refus d’obtempérer » depuis le 1er janvier 2022. Cette exécution a entrainé plusieurs nuits de révoltes urbaines et un déploiement de forces sans précédent avec 45000 policiers et gendarmes, l’utilisation du RAID, du GIGN, d’engins blindés, de drones… La répression a été féroce avec près de 4000 interpellations (dont plus de 1000 mineurs), deux décès et des mutilations irréversibles suite à des tirs de LBD. Macron a obtenu ce qu’il avait érigé en priorité absolue, « le rétablissement d’un ordre durable ». Mais à quel prix…

C’est pourquoi certain.es parmi nous ont participé ce samedi 23 septembre à la MARCHE CONTRE LES VIOLENCES D’ETAT, CONTRE LE RACISME, POUR LA JUSTICE SOCIALE ET POUR LA DEFENSE DES LIBERTES DEMOCRATIQUES ET LES QUESTIONS ENVIRONNEMENTALES. Nous étions 15.000 à Paris, et 80.000 partout en France. Cette première marche de la rentrée est une invitation à poursuivre et élargir la bataille contre les idées d’extrême-droite et le racisme.

En cette rentrée sociale, le pouvoir d’achat et l’augmentation des salaires, des pensions et des minimas sociaux sont toujours les revendications prioritaires pour le monde du travail. La colère contre la réforme des retraites est intacte et des milliers de travailleuses et travailleurs sont pénalisé.es par son application à marche forcée le 1er septembre. Alors que les profits explosent dans la plupart des grandes entreprises, plus que jamais un meilleur partage de la richesse produite est impératif. C’est pourquoi l’intersyndicale appelle à une JOURNEE DE GREVE ET DE MANIFESTATION LE VENDREDI 13 OCTOBRE contre l’austérité et pour l’augmentation des salaires, des pensions et l’égalité femme-homme.

COLLÈGUES de la MAIRIE de NANTERRE !

PARTONS ENSEMBLE à LA MANIF DU VENDREDI 13 OCTOBRE ! RDV à 13H GARE RER NANTERRE VILLE

Télécharger le tract ci-dessous.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20