1111

Actions en territoire contre la réforme des retraites 2023

  • Article publié le 5 avril 2023
  • /
  • 88 visites

57 | Syndicat CGT du Conseil départemental de Moselle - Contre la retraite à 64 ans, c’est dans la mobilisation que ça se joue, pas dans des rencontres à Matignon

Réunie au lendemain de la journée de grève du 28 mars 2023, l’assemblée générale du syndicat CGT du Conseil Départemental de Moselle a débattu des conditions de travail dans les services départementaux ainsi que de la situation sociale dans le pays.

Pendant notre AG, nous avons suspendu nos débats pour aller apporter notre soutien aux étudiants qui bloquaient l’université contre la réforme des retraites.

49.3, réquisition de grévistes, répression policière… Le gouvernement et le patronat sont minoritaires et n’ont plus que ces armes à utiliser contre la colère du monde du travail. Derrière le rejet de la réforme des retraites, la contestation en cours est globale.

Au Conseil Départemental comme ailleurs, les effectifs manquent : la charge de travail explose et il faut faire toujours plus à moins nombreux. Le matériel et les équipements pour travail dans des conditions décentes et les budgets manquent également. Quant à nos salaires, ils stagnent et restent bas. Mais le mépris permanent de notre employeur, lui, est de haut niveau. Sans notre travail rien ne fonctionne dans cette administration, aucun service n’est rendu au public que ce soit dans les collèges, le social, dans la culture ou sur les routes etc. Pourtant nous sommes traités comme des enfants qui n’ont jamais leur mot à dire mais qu’on évalue chaque année pour des primes au mérite ou des avancements à la tête du client. Il faut en finir avec ces entretiens infantilisants et rendre le pouvoir de décision à celles et ceux qui travaillent et font tourner les services.

Le syndicat CGT du CD 57 porte les revendications suivantes :

  • Retraite à taux plein à 60 ans maximum, avant pour les métiers pénibles, 37.5 annuités de cotisation maximum ;
  • Augmentation immédiate des salaires de 300 € pour toutes et tous, augmentation de 10 % du point d’indice et indexation automatique des salaires sur l’inflation ;
  • À travail égal, salaire égal.

Pleinement engagés dans la lutte contre la réforme des retraites, nous refusons que l’intersyndicale offre au gouvernement une porte de sortie de crise. Ni pause, ni suspension ou médiation : c’est le retrait de la réforme que nous devons et pouvons imposer par la mobilisation. La force des travailleurs, c’est la grève ! Nous participerons à la 11ème journée nationale d’action le 6 avril avec une détermination sans faille, tout en sachant que si nous avions toutes et tous effectué le même nombre de jours de grèves de façon consécutives nous aurions déjà fait plier le gouvernement. Nous réaffirmons notre soutien aux travailleuses et travailleurs de différents secteurs professionnels en grève reconductible. Nous condamnons la répression qui s’abat sur les grévistes et les manifestants.

Le syndicat CGT appelle les agents du CD 57 à la grève le jeudi 6 avril 2023 et à manifester à Metz (rdv 14h place de la gare). Nous proposons aux agents du CD 57 de défiler ensemble derrière une banderole commune dans le cortège interpro.

Télécharger le tract ci-dessous.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20