1111
  • Article publié le 16 juin 2023
  • /
  • 42 visites

02 I Villers-Cotterêts. Des emplois publics locaux pour un service public culturel

En septembre ouvrira la future Cité internationale de la langue française à Villers-Cotterêts, initiée par le président de la République Emmanuel Macron.

Alors que la restauration du château - sous l’égide du Centre des monuments nationaux - a coûté 209 millions d’euros, on aurait pu espérer que le président de la République mette des emplois publics à la hauteur des besoins sur son projet présidentiel au titre de la « reconquête républicaine » qu’il prône face au Rassemblement national. Or, seuls 28 emplois publics sont mis en place.
Faute de moyens, toutes les missions d’accueil, de contact et de médiation avec le public mais aussi les jardins, l’entretien… seront dévolues à des entreprises privées. Ce sont des missions et des emplois publics qui sont purement et simplement bradés à des entreprises privées.

La CGT demande des emplois à hauteur des besoins soient 42 emplois publics supplémentaires. C’est peu à hauteur d’un projet qui se dit présidentiel.

A l’heure où le président de la République prône le plein emploi, il a aujourd’hui entre les mains la possibilité de créer directement et localement 42 emplois pérennes et de qualité. L’ouverture du château de Villers- Cotterêts doit pouvoir permettre à la population de la ville et de ses environs d’avoir accès à de l’emploi public.

Pour la CGT, la seule restauration du château n’est pas suffisante. Dans une ville qui a vu naître et grandir Alexandre Dumas père, la question de la culture, du métissage, des services publics sont des enjeux cruciaux qui demandent des politiques publiques ambitieuses. Ce bassin d’emploi abandonné par les politiques d’aménagement du territoire, devenu une ville dortoir, doit amorcer un nouveau virage. Cela demande un portage politique fort en matière de logements, de transports, d’industrialisation, de services publics, de programmes culturels ouverts à la population locale et de ses environs. C’est le prix de la « reconquête républicaine ».

C’est pourquoi la CGT appelle à manifester le 16 juin à Villers-Cotterêts pour défendre les missions et l’emploi public alors qu’un nouveau service public culturel ouvrira au mois de septembre.

A Villers Cotterêts : manifestation le 16 juin 2023
à 14 heures Départ Place Aristide Briand devant le château
Soyons nombreux à défendre des emplois publics pour le service public
Villers Cotterêts, Saint Quentin, Montreuil, Paris le 9 juin 2023

Documents joints

1 Document pdf pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20