1111
  • Article publié le 8 juillet 2024
  • /
  • 53 visites

06 | Syndicat CGT NMCA - Courrier à la Directrice générale du CCAS concernant les effectifs et conditions de travail des agents d’entretien des EHPAD

Lors de nos visites dans les Établissements d’Hébergements pour Personnes Agées Dépendantes, nous avons été alertés concernant les conditions de travail des agents d’entretien et le manque d’effectif.

En effet, les structures sont confrontées à un manque critique d’agents. Cette pénurie est particulièrement préoccupante car ces professionnels jouent un rôle essentiel dans la gestion quotidienne des EHPAD. Ils assurent la propreté et l’hygiène des établissements, permettant ainsi aux résidents d’être accueillis dans un environnement sain.

• Conditions de travail dégradées : Les agents d’entretien effectuent des tâches, physiquement pénibles et répétitives, dans des conditions difficiles. Aux Anciens Combattants, chaque agent doit assurer l’entretien de 20 chambres, à Valrose, 13 chambres, à Grosso, 12 chambres, auquel se rajoute le nettoyage des parties communes, des salles de soins, le service du petit déjeuner, des repas du midi et soir, le débarrassage … ;
• Pool de remplaçant : Le nombre d’agents du pool de remplaçants du CCAS est insuffisant, ne permettant pas de paliers aux diverses absences et de répondre aux besoins des structures ;
• Multiplications des tâches : Les agents de lingerie sont tellement polyvalents qu’ils n’arrivent plus à absorber la charge de travail demandée. Dans la même journée, ils s’occupent de la lingerie, puis du nettoyage des parties communes pour finir avec la gestion du standard téléphonique ;
• Rémunération, reconnaissance et valorisation insuffisante : Le salaire des agents d’entretien est souvent peu élevé, ce qui peut décourager de nombreux candidats potentiels.

Cette situation engendre un très grand niveau de stress pour les agents. Nous avons rencontré des agents en pleurs qui n’arrivent plus à assurer leurs missions correctement.

Aussi, nous vous demandons le remplacement immédiat des absences, le recrutement sur les postes vacants ainsi que le renforcement du pool de remplaçants et la mise en place d’un groupe de travail sur l’organisation du travail des agents. De plus, nous souhaitons une inspection de l’ACFI afin d’avoir des préconisations permettant d’améliorer l’hygiène, la sécurité et les conditions de travail.

 En téléchargement le courrier du syndicat



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20