1111
  • Article publié le 14 décembre 2023
  • /
  • 94 visites

34 | Syndicat CGT du Conseil départemental de l’Hérault - Cadres de proximité : on s’éloigne ?

L’expertise professionnelle et la technicité des cadres de proximité permettent l’exercice d’un management opérant et connecté aux besoins de leur équipe et de leur service.

La reconnaissance de cette place devrait permettre un niveau de confiance légitimant toute contribution aux définitions d’objectifs ou aux décisions stratégiques, surtout quand ils ont des effets directs sur l’exercice des missions.

A ce jour beaucoup de collègues cadres expriment une crise de confiance au sein de leur collectivité. Ils ne disposent plus de marges de manœuvre ou ne parviennent pas à en connaitre les contours pour faire évoluer certains dysfonctionnements ou manquements.

Leur expérience et leur expertise devraient pour-tant élargir les débats et les perspectives,
Toutes forme de propositions alternatives et contradictoires devraient avoir une écoute opérationnelle.
Leurs voix n’est pas entendue. Mais est-elle reconnue déjà ?

Si le management de proximité se décline avec autonomie, la frontière est parfois mince avec le senti-ment de solitude. Au cadre de trouver des solutions face à des situations parfois insolubles ou enkystées, au cadre de dire oui ou de dire non, parfois en contradiction avec ses valeurs, parfois sur le fil de la loyauté, parfois avec le sentiment de ne pas pou-voir répondre aux exigences institutionnelles. La porte s’ouvre parfois...aux injonctions paradoxales et à la souffrance au travail.

La manageur de proximité doit assurer une multiplicité de responsabilités sur des champs très vastes et disparates. Les casquettes se vissent et se dévissent au gré des impératifs, impétueux ou non : chef de service , cadre technique, chefs d’établissements.., la multiplicité des sujets, des process , des décisions, se traduit malgré tout l’effort d’organisation et de planification par des discontinuités constantes de travail, de concentration, de traitement, avec des risques forts sur tous les tableaux, y compris pénalement : ressources humaines, bien-être au travail, protection de l’enfance, personne vulnérable, sécurité des agents.
Certains cadres ont le senti-ment que la fiche de poste est surcalibrée et génère de l’épuisement.

Tous ces sujets et d’autres méritent d’être partagés et débattus.
Venez nombreux à nos rencontres 2024.


Nous avons aussi besoin de partager ces réflexions avec vous !
Dès le mois de janvier 2024 nous viendrons à votre rencontre autour d’un moment convivial à partir de 12h.
Réservez vos dates :
Mardi 23 janvier, Foch, BEZIERS
Mardi 6 février, Alco, MONTPELLIER


Télécharger le tract ci-dessous.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20