1111
  • Article publié le 13 octobre 2023
  • /
  • 86 visites

33 I Mobilisation des enseignants artistiques au conservatoire de Mérignac

Partout sur le territoire, les services d’enseignement artistique, les écoles de musique et de danse, les conservatoires sont mis en difficulté : agents en souffrance, enseignants sous-rémunérés et précarisés, non reconnus dans leurs compétences, soumis à la mutualisation ainsi qu’à la multiplication du nombre de missions leur incombant, toujours à moyens constant ou décroissants.
Une vingtaine d’années d’études depuis l’enfance, un diplôme d’état, un certificat d’aptitude, une licence, un master : tout cela n’y change rien. Les enseignants artistiques demeurent un « sous-professorat », rémunérés 50 euros au-dessus du Smic en début de carrière et massivement contractualisés au détriment de l’emploi sous statut, comme le déplorait le Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale (CSFPT) dans son rapport de 2018.
Au conservatoire de Mérignac, en Gironde, les équipes pédagogique, administrative et technique ont décidé de se mobiliser et organisent une grève mercredi 18 octobre 2023.
Les agents revendiquent :
 La résorption de leur précarité : emplois pérennes, reconnaissance de l’évolution de carrière, primes.
 De meilleures conditions de travail et donc de meilleures conditions d’accueil de leurs élèves.
 La reconnaissance de leur expertise pédagogique et de l’innovation mise en place en faveur de l’accueil de tous les usagers, notamment des publics empêchés, éloignés des pratiques artistiques liées à la musique, à la danse, au théâtre et aux arts plastiques.
Si la publication récente du nouveau Schéma National d’Orientation Pédagogique (SNOP) laisse penser que le ministère de la culture croit encore et toujours en un service public d’enseignement des arts ambitieux, l’Etat laisse néanmoins le financement de ces structures aux bons soins des collectivités locales qui, pour leur part, sont nombreuses à rechercher en premier lieu l’économie et en second lieu la mise au pas des enseignants artistiques, tournant le dos à de véritables politiques culturelles d’envergure pourtant plébiscitées par les citoyennes et les citoyens.

Mérignac, le 13 octobre 2023



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20