1111
  • Article publié le 11 juillet 2023
  • /
  • 106 visites

44 I Avec la CGT des territoriaux de Saint Nazaire : Victoire pour les responsables des restaurants scolaires

Actualités des Commissions Paritaires

CST du 30 mars 2023 et du 1er juin 2023

Le CST du 30 Mars était très attendu par la CGT et les agents des restaurants scolaires car il a acté l’évolution des postes de responsable d’office en agent de maitrise, le paiement de la demi-heure de repas pour 13 agents supplémentaires et la remise à plat des frais de déplacement avec les véhicules personnels. Ces revalorisations font suite au mouvement de grève d’octobre 2022 qui a engagé l’ensemble des responsables d’office, des agents du PHL et la CGT. Sans cette lutte, l’administration n’aurait pas revu les fiches de postes des agents. Cette demande était pourtant portée depuis plusieurs années par les élu-e-s CGT de la CAP. Cette situation montre que les victoires
sociales se gagnent par le rapport de force et la CGT continue de revendiquer pour les agents du PHL, la prime métier mensuel qui leur est due.
• CCAS Unité Résidences Autonomie : Après de nombreuses alertes, nous espérons avoir enfin été entendus.
Depuis de nombreuses années, la Ville employait des contractuelles, recrutées pour accroissement
temporaire d’activité sur les postes permanents d’auxiliaires de vie. La CGT a dénoncé ces contrats illégaux.
Suite à nos courriers, l’administration proposait au CST la création de 3 postes d’emploi permanent ainsi qu’une réorganisation. Malheureusement, celle-ci n’avait pas été présentée aux agents de l’unité.
Cette situation est révélatrice du management toxique qui règne aux résidences autonomie et que notre syndicat a dénoncé dans son intervention. Le dossier a été ajourné à la demande de l’élue en charge de l’action sociale. La CGT réitère la demande d’une enquête sur la souffrance au travail au sein de cette unité.
• Les agents administratifs et techniques du CRD voient leur temps de travail modifié pour la mise en place des 1607h. La CGT a demandé des précisions sur la récupération des heures non travaillées pendant les arrêts des agents annualisés. Le flou persiste… La CGT s’oppose systématiquement à la mise en place des 1607h.
• Le service entretien des bâtiments a obtenu une revalorisation de leur cadre d’emploi en agent de maîtrise pour répondre au difficultés de recrutement. La CGT a rappelé que la polyvalence demandée aux agents peut les mettre en difficulté et ne participe pas à l’attractivité des postes.
• Pouvoir d’achat :
En ces temps d’inflation importante, nous avions demandé une augmentation du régime indemnitaire de 50 € pour tous les agents qui nous a été refusée.
• Prime itinérance :
Plusieurs agents de la Ville utilisent leur véhicule personnel pour leur travail. Après avoir alerté l’administration sur cette problématique et après plusieurs mouvements de grève (animateurs, personnel logistique nettoyage, restauration…), l’administration a enfin reconnu en partie cette utilisation. Après deux réunions d’échanges entre administration et instances syndicales, on nous a présenté lors du C.S.T du 1er juin, la liste définitive des métiers qui touchent cette prime (tous les agents des pools de remplacement (petite enfance, enfance, PHL, ATSEM, SRM), prime à hauteur de 51,25 euros brut par mois, et prime de 37,50 euros pour les agents d’entretien du PHL, les animateurs, les responsable de
structure petite enfance, les PEA et AEA lors des interventions hors du CRD, les gardiens d’école, les ETAPS
multi site, les régisseurs d’évènements du STARE, les assistantes maternelles de la crèche familiale).
La C.G.T a voté pour car c’est une première reconnaissance pour de nombreux agents, mais nous pensons que le compte n’y est pas tout à fait. De nombreux agents ont été oubliés car l’administration pense qu’ils n’utilisent pas leur véhicule assez fréquemment.
Nous avons rappelé la position première de la C.G.T : le véhicule des agents ne devrait pas être un outil de travail. L’administration doit faire en sorte que les agents n’aient pas à utiliser leur véhicule personnel en organisant le travail différemment ou en octroyant suffisamment de véhicules de service. Si ce n’est pas le cas, accorder une prime dès la première utilisation de son véhicule pendant le temps de travail aux agents.
• Petite enfance :
Avant la mise en place des 1607 heures, les agent-e-s des crèches ont travaillé pendant des années 7h15 par jours au lieu des 7 h12 soit 15 mn de trop par semaine. La CGT a découvert le pot aux roses lors du passage aux 1607 heures et à demander lors du CT du 23 juin 2022 à ce que les agent-e-s des crèches soient crédité-e-s de 7.5 jours sur leur CET. Après plusieurs relances de la CGT, l’administration à acter l’octroi de 4.5 jours sur leur CET lors du CST du 1er juin 2023.
• Endométriose :
Des collectivités ont décidé d’accorder 2 jours d’autorisation spéciale d’absence aux agentes qui souffrent de règles douloureuses et d’endométriose. La libre administration des collectivités le leur permet.
Le syndicat CGT de la ville de Saint-Nazaire a fait la demande de jours d’ASA lors du CST du 1er juin. L’adjointe aux personnels nous a répondu que le Maire a demandé au gouvernement une réglementation allant dans ce sens, courageux mais pas trop non plus ….
• Egalité femmes/hommes :
La CGT milite pour avoir suffisamment de vestiaires féminins dans les services techniques pour que cela ne soit pas un frein au recrutement d’agents féminins au sein de ses services. CAP du 29/06/2023
Catégorie C :
Félicitations aux agent(e)s des restaurants scolaires qui remplissent les conditions statutaires et bienvenu(e)s dans votre nouveau grade d’agent de maîtrise.

Syndicat-cgt@mairie-saintnazaire.fr 06 89 54 49 64



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20