1111
  • Article publié le 29 septembre 2023
  • /
  • 66 visites

76 I Le syndicat CGT des territoriaux de Rouen s’oppose au transfert de l’EHPAD et défend le maintien de l’emploi publique territorial

Le 25/09/23

L’EHPAD LA PLÉIADE EN BERNE
La Ville valide un plan ambitieux pour l’avenir de l’EHPAD la Pléiade en le transférant au centre hospitalier de Sotteville les Rouen l’EHPAD Le Bois-Petit,
voici un beau titre.
Pour nous, organisations syndicales CGT, il s’agit de la mort de cet EHPAD public qui à ce jour est endetté à hauteur de milliers d’euros au même titre que celui du Bois-Petit. Quel intérêt de regrouper deux centres qui sont à l’agonie !!!
Vient se rajouter une forte inquiétude du personnel qui devra assurer la continuité de ses missions à titre individuel mais aussi garantir le bien être des résident·es.
Cette fermeture est un choix politique ! En cause ? Un déséquilibre financier catastrophique et un nouvel abandon par l’Etat du soutien au service public.
Quel est le devenir des EHPAD publics aujourd’hui ? Où vont aller nos anciens ? Certainement pas dans des résidences autonomies qui ne sont pas accessibles aux plus démunis, ni en mesure de les accompagner une fois la
dépendance installée !
Alors où iront-ils ?
Combien d’EHPAD vont encore fermer ? Comment le gouvernement peut laisser faire ça ?
Cela a commencé il y a plusieurs années, on a demandé aux agent·es de faire des « efforts » pour retrouver un équilibre financier. Pour cela, diminution des acquis, augmentation de la quotité de travail annuelle, non remplacement des agents et au final en arriver là !!!
Investir pour prendre soin des autres serait-il donc absurde ?
Combien de fois les agent.es ont entendu, « vous coûtez trop cher », « la charge salariale représente 70% du budget » et pourtant, les équipes ne sont pas assez nombreuses pour accompagner comme il se doit les résident·es, alors que leur dépendance augmente au sein de ces établissements.

SYNDICAT C.G.T. DES TERRITORIAUX DE ROUEN
53 Bourg l’Abbé - 76000- ROUEN
Tél : 02 35 00 29 20

E.Mail : territoriauxrouen@free.fr ou syndicat.cgt@rouen.fr
Greg Larcheveque 06 62 13 07 04 / glarose@rouen.fr 06 61 34 82 74

Mais aujourd’hui, le verdict est tombé…et les répercussions sur les agent.es sont immenses… Départ en Janvier 2024. Circulez rien à voir !!!
La colère, l’incompréhension, l’inquiétude, le mal-être sont permanents depuis cette annonce et ne font qu’accroître un climat anxiogène.
Beaucoup d’agent-es éprouvent des difficultés professionnelles et personnelles notamment sur le fait DOIS-JE PARTIR OU BIEN RESTER A LA VILLE ?
Pourtant c’est le devenir de dizaine d’agent·es titulaires et contractuel·les qui est en jeu !!!
Les agents se questionnent sur leur devenir :
 Les services carrières et formation de la collectivité seront-t-ils en mesure et auront- ils les moyens budgétaires pour les accompagner comme il se doit ?
 « Si je reste à la Ville », est ce que l’on va me retrouver un poste ?
 Comment sera compensée la perte de traitement de certain.es agent·es ?
 Que deviendront les agent.es contractuel·les qui travaillent dans l’EHPAD depuis plusieurs années ? Ne seront-elles que des variables d’ajustement ?
Malgré cette annonce de transfert, la CGT est déterminée à défendre collectivement les agent·es.
Nous avons sollicité la collectivité pour évoquer et obtenir des réponses concernant divers points relatifs à l’accompagnement des agents (ouverture des formations, entretien RH, accompagnement vers la mobilité etc…).
NON aux Diminutions de personnel, Suppressions d’emplois, Augmentations de la précarité….
Ce futur projet est déjà un échec !

Documents joints

1 L’EHPAD LA PLÉIADE EN BERNE pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20