1111
  • Article publié le 24 août 2023
  • /
  • 166 visites

42 I Le syndicat CGT des territoriaux de la Ville de Saint-Etienne dépose un préavis de grève pour l’ensemble du mois de septembre en réaction à a politique discriminatoire du maire

Chers.ères collègues,

Nous assistons à un véritable plan social et à un recul sans précédent des acquis sociaux pour les agents de la Ville de Saint-Étienne.
Dans ses prises de paroles et dans les décisions nous concernant, la Mairie semble considérer les agents territoriaux comme une charge dont elle veut se défaire et la CGT comme une organisation syndicale qu’il faut réduire au silence.

EN RÉACTION À LA POLITIQUE DISCRIMINATOIRE DU MAIRE DE SAINT-ÉTIENNE À L’ENCONTRE DES AGENTS DE LA VILLE ET DE LA CGT
LA CGT A DÉPOSÉ UN PRÉAVIS DE GRÈVE POUR CHAQUE JOUR DU MOIS DE SEPTEMBRE ET POUR L’ENSEMBLE DES AGENTS DE LA VILLE DE 10H30 À 23H59

Pour un service public de qualité à Saint-Étienne, la CGT demande l’arrêt immédiat :
– des projets de fermeture et/ou d’externalisation de services
– des suppressions de postes
– du recours à des contrats courts et à des vacations, pour répondre à des besoins
permanents
Pour l’amélioration des conditions de travail, la CGT demande :
– un plan de déprécarisation du personnel exploité pour des raisons budgétaires
– la réduction du temps de travail des agents pouvant bénéficier d’une dérogation aux 1607h
– des effectifs suffisants pour éviter tous dysfonctionnements et surcharges de travail
– un comité d’action sociale géré par les organisations syndicales, des chèques restaurants, la prise en charge du stationnement et une augmentation du forfait mobilité
Face à la forte perte du pouvoir d’achat des agents territoriaux, la CGT demande :
– l’octroi de la « prime exceptionnelle de pouvoir d’achat » de 800 euros
– une meilleure couverture sociale (augmentation de la participation employeur + prise en
charge dès le 1er jour)
– l’augmentation des montants du RIFSEEP VSE (identiques à SEM)
– la compensation financière de la perte des six jours du Maire

ENFIN, POUR ROMPRE AVEC LE MÉPRIS DES SYNDICATS LA CGT DEMANDE UNE VÉRITABLE CONCERTATION AVEC LES ORGANISATIONS SYNDICALES AINSI QUE LE RESPECT DE LA REPRÉSENTATIVITÉ LIÉE AU RÉSULTAT DES ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES

Face aux difficultés spécifiques rencontrées par les agents de la Ville de Saint-Étienne, la CGT n’exclut pas des actions dans les services municipaux dès la rentrée !

PRÉAVIS DE GRÈVE SEPTEMBRE 2023



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20