1111
  • Article publié le 2 octobre 2023
  • /
  • 51 visites

47 | Préavis de grève de la CSD du Lot-et-Garonne pour le personnel de la Communauté de communes Fumel Vallée du Lot les 5 et 6 octobre 2023

Si la période que nous vivons doit nous astreindre à la prudence et la bienveillance, elle ne doit pas pour autant nous réduire au silence et à la soumission.

Les salaires ne suivent pas, et la perte du pouvoir d’achat s’accentue. L’inflation n’a pas le même impact en fonction des revenus, et ses conséquences sont plus dramatiques pour les petits salaires. Lorsque l’inflation augmente, la perte du pouvoir d’achat est très importante pour les agents.

Privatiser les services publics, cela implique la démolition du statut des agents. Nous considérons que d’autres choix sont possibles et que les agents ne soient pas juste la variable d’ajustement visant à supprimer des emplois.

Voici les revendications des agents :
– AUGMENTATION DU RIFSEEP (prime mensuelle)
– AUGMENTATION DU CIA (prime annuelle)
– ATTRIBUTION D’UNE PRIME PANIER (prime repas)
– DEBLOCAGE DE CARRIERE (Avancement de grade et/ou promotion)
– TEMPS D’HABILLAGE ET DESHABILLAGE CONVERTI EN RTT
– LAVAGE DES EPI PRIS EN CHARGE PAR LA COLLECTIVITE (Sinon prime supplémentaire)
– ATTRIBUTION DE TICKETS RESTAURANTS
– ADHESION A UN COMITE D’OEUVRE SOCIALE (COS/CNAS.....)
– STAGIAIRISATION DES CONTRATS DE PLUS DE 2 ANS
– MAINTIEN DU RIFSEEP ET CIA LORS D’ARRET MALADIE ET/OU ACCIDENT DE TRAVAIL
– PAS DE CHANGEMENT D’HORAIRE

La prise en charge du lavage des EPI est une obligation de l’employeur, en terme d’hygiène et de sécurité inscrit dans le code du travail qui est le tronc commun dans la fonction publique territoriale.

L’une des premières souffrances au travail est le manque de considération qui se traduit par un salaire bas, qui peut s’avérer catastrophique pour les agents.

Nous avons constaté qu’il y a des régimes indemnitaires, défavorables pour certains et favorables pour d’autres.

De plus, la collectivité ne renouvellera pas certains contrats, à la fin de l’année 2023 avec la mise en place de la redevance incitative, ce qui est inacceptable pour la CGT.

Par ce préavis, la CGT souhaite l’ouverture des négociations sur les revendications du personnel.

Télécharger le préavis ci-dessous.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20