1111
  • Article publié le 2 octobre 2023
  • /
  • 260 visites

06 | CGT Nice Métropole Côte d’Azur - Mesures salariales, le compte n’y est pas !

LA HAUSSE DU POINT D’INDICE
Elle est de 1.5%, ce qui le porte à 4.92€. Mais le problème, c’est que le retard accumulé est considérable, en témoigne le graphique comparant l’évolution du point et de l’inflation depuis janvier 2000.
Si le point avait suivi l’inflation depuis 2000, sa valeur ne serait pas de 4.92€ mais de 6.33€ !
C’est ce qui amène la CGT à revendiquer son passage à 6€.
Et les 5 points uniformes accordés à tous.tes les agent.es à la date tardive du 1er janvier 2024 ne sont pas de nature à répondre aux revendications salariales et aux pertes intervenues.

LES MESURES “BAS SALAIRES”
Elles consistent en fait à relever le bas de la grille pour les trois grades de la catégorie C et les deux premiers grades de la catégorie B, qui n’a pour objet que de rétablir la progressivité de la grille en partant de l’indice minimum de traitement 361.
Mais, là aussi, il y a un loup : en fait, cette grille n’a pas été touchée depuis les cinq augmentations du SMIC intervenues ces derniers mois. Ce relèvement n’est donc, en fait, que le rattrapage des mesures qui auraient dû être prises en temps et en heure et qui, de plus, ne concerne pas l’intégralité des grilles. Ce qui fait qu’elles sont encore plus “ tassées” qu’elles ne l’étaient. En ayant fait trainer les choses, le gouvernement veut donner l’illusion d’une mesure ample et généreuse...

PRIME EXCEPTIONNELLE DE POUVOIR D’ACHAT FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

Le Ministre a annoncé l’adoption d’une prime dite de « pouvoir d’achat » pour les agents de la Fonction publique.
Cette mesure est au moins entachée de deux pêchés originels : il s’agit d’une prime qui ne compte pas pour la retraite et qui n’est valable qu’une fois.
Pour la Fonction publique territoriale, le ministère a décidé de privilégier la libre-administration des collectivités territoriales et invite à des négociations locales.
La possibilité est également donnée aux collectivités de verser une prime moins élevée que celle des versants hospitaliers et de l’État de la fonction publique.
De surcroit, elles sont autorisées à la verser en plusieurs fois… en 2023, 2024 ou aux calendes grecques !
Il s’agit d’une rupture d’égalité et d’une mesure discriminatoire évidente, les fonctionnaires territoriaux ne sont pas des fonctionnaires de seconde zone !
C’est pourquoi, la Fédération CGT des services publics exige la transposition fidèle du décret prime pouvoir d’achat exceptionnelle, à l’instar du décret publié pour les versants Hospitalier et État.

VENDREDI 13 OCTOBRE 2023 - 10H - PLACE MASSÉNA - JOURNÉE DE MOBILISATION ET DE MANIFESTATION POUR L’AUGMENTATION DES SALAIRES, DES PENSIONS ET L’ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE FEMME-HOMME

Lire et télécharger l’intégralité du tract ci-dessous.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20