1111
  • Article publié le 2 février 2024
  • /
  • 93 visites

17 I La CGT des Territoriaux de la Ville et du CCAS de la Rochelle rejette les accords de revalorisation du pouvoir d’achat au rabais et se bat pour de réelles revalorisations indemnitaires

Le 22 décembre dernier, Thibaut Guiraud, Adjoint délégué au personnel présentait aux 4 organisations représentatives (CGT, SUD, CFDT et FO) la dernière mouture du fameux protocole.

La collectivité a fait fort en faisant signer un accord à FO et CFDT qui représentent bien moins des 50% de repré‐
sensitivité du personnel sur l’ensemble de nos trois collectivités. Cet accord est donc contestable du point de vu du « dialogue social ». C’est en quelque sorte un bras d’honneur à la démocratie et aux salariés !

En signant ces syndicats se sont engagés à ce que « les mesures du présent accord ne soient pas présentées en
Comité Social territorial ». Pour nous, n’en déplaise à Monsieur Guiraud, la création d’un nouveau groupe de fonction et augmentation du RIFSEEP sont instaurées de manière illégale car toute révision du RIFSEEP néces-
site un passage en CST. Nous exigeons donc que la loi soit respectée.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20