1111
  • Article publié le 18 décembre 2023
  • /
  • 91 visites

55 | Syndicat CGT du Conseil départemental de la Meuse - La prime de pouvoir d’achat, c’est oui !

Le syndicat CGT a écrit dès juillet au Président J DUMONT pour lui demander l’octroi de la prime de pouvoir d’achat et pour qu’elle nous soit versée aux mêmes conditions que les Fonctionnaires de l’Etat ou Hospitaliers.

Dans le cadre de rencontres régulières, le Président nous a reçus le 28 septembre dernier. Nous avons demandé que soit mise à l’ordre du jour de cette rencontre ainsi qu’à celui du CST la prime pouvoir d’achat. Nous avons exposé les difficultés financières rencontrées par les agents et notamment le coût galopant de l’inflation.

Le 22 novembre, le Président accompagné de Gérard ABBAS nous a annoncé leur volonté de verser la prime aux conditions prévues par le décret.

Restait le vote des élus du 14 décembre pour l’attribution de cette prime : à la majorité, c’est OUI.

La CGT, qui œuvre en sa faveur depuis l’annonce de cette prime par le gouvernement, se félicite de son obtention, mais continue ses luttes pour la revalorisation du point d’indice et prépare déjà ses propositions pour le prochain agenda social, notamment la revalorisation de notre régime indemnitaire qui devra tirer les plus bas salaires vers le haut.


En cette fin d’année, l’urgence est d’augmenter les salaires dans toute la Fonction Publique pour rattraper l’inflation.
Le salaire net, c’est pour le mois, le salaire brut c’est pour la vie.
Plutôt que d’augmenter nos salaires, on ne nous concède que des primes non cotisées, exceptionnelles et au bon vouloir des employeurs.

La CGT revendique une augmentation du point d’indice des fonctionnaires à 6 €


Lire et télécharger l’intégralité du tract ci-dessous.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20