1111

Actualités des luttes 2017

  • Article publié le 27 juin 2017
  • /
  • 89 visites

Aquitaine | Fusion des Régions ne rime pas avec perte de salaire !

De nombreux agents des lycées animateurs culturels et agents du siège se sont réunis jeudi 22 juin devant la Maison de la Région à Poitiers pour défendre leurs droits, leur salaire et demander le versement des primes de juin et de novembre en intégralité.
A croire qu’ils n’étaient pas encore assez nombreux car le Directeur Général des Services n’a pas bien entendu ... !
L’administration régionale confirme : en 2017, les ATTEE vont perdre 700€ de revenu, les animateurs culturels 1200€.

Et pourquoi ? Parce que le payeur régional aurait des doutes sur la régularité de certaines primes.
Alors, rappelons à M. le Payeur, M. le Président de Région et M. le DGS simplement une chose :
Le payeur n’a pas le pouvoir de juger de la légalité d’une décision prise par un exécutif local.
Il doit verser ce que l’exécutif ordonne. La loi est claire.

Non, fusion des Régions ne rime pas avec perte de salaire !

Le Président de Région doit réquisitionner le Payeur. Il en a le pouvoir.
C’est la seule solution pour que tous les agents touchent leurs primes en totalité, comme les années passées.

Le Président doit nous entendre.
Nous devons continuer à manifester, toujours plus nombreux, notre colère et notre refus de cette décision injuste.

Ainsi, nous vous invitons dès maintenant à communiquer auprès des élèves, de leurs parents, des enseignants, des chefs d’établissement, de la presse locale, la situation dans laquelle nous nous trouvons. N’hésitez pas à vous servir du tract joint.

La CGT se joint à l’appel à la grève de FO pour la rentrée.

PAS DE PRIME, PAS DE RENTRÉE

Aquitaine | Fusion des Régions ne rime pas avec Perte de salaire !


A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20