1111
  • Article publié le 6 septembre 2017
  • /
  • 389 visites

Natacha Pommet et Jef LAIR, membres du bureau fédéral, répondent aux annonces d’E. Macron [audio]

Jour de carence, gel du point d’indice, suppression de la taxe d’habitation, augmentation de la CSG, suppression de 120 000 fonctionnaires, Macron a annoncé une feuille de route qui risque d’être dantesque pour les fonctionnaires et les service publics. Natacha Pommet, membre du bureau de l’UD CGT31 et secrétaire du syndicat cgt au sein du conseil départemental 31, réagit à toutes ces annonces.


Pour les syndicats de la fonction publique CGT, FO, FSU et SUD le gouvernement a dépassé la ligne rouge. Dans un communiqué de presse commun ces organisations soupçonnent le gouvernement de vouloir casser le statut des fonctionnaires. Ils dénoncent pêle-mêle : l’augmentation de la CSG, le gel du point d’indice, la décorrélation du point d’indice entre les versants de la Fonction Publique , le rétablissement du jour de carence, la suppression de milliers de contrats aidés mais aussi les 120 000 suppressions d’emplois programmées dans la fonction publique, dont 70 000 dans la Fonction Publique Territoriale ;



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20