1111
  • Article publié le 14 mars 2017
  • /
  • 117 visites

CSD Cher | Journée de mobilisation le 21 mars

Pas de Services Publics sans industries !!!

État des lieux

La loi EL KHOMRI est porteuse de la montée en flèche de la précarité : 6,24 millions de personnes inscrites à Pôle Emploi.

L’industrie décline, depuis 2001 près d’un million d’emplois détruits soit 25 % des effectifs. L’impact se faite ressentir sur les Services Publics : départ en retraite non remplacés, polyvalence abusive, sous investissement, abandon de missions, …

Entre 2009 et 2016 en France, c’est 607 entreprises de moins, la France importe 60 % des produits industriels en lien avec ses besoins.
Gouvernement et patronat communiquent sur la « Révolution numérique » et « l’Industrie du futur », mais continuent les délocalisations vers des pays sans droit du travail, les restructurations destructrices d’emplois qui dévitalisent nos territoires affaiblissant les Services Publics.

DÉCLIN DE L’INDUSTRIE = DÉCLIN DES SERVICES PUBLICS !!!

Les choix politiques et économiques nationaux et européens sont la cause de ces déclins.

L’industrie est au service de la finance, et le gouvernement veut que les Services Publics le soit aussi. La France brade aux capitaux étrangers ses fleurons industriels comme ALSTOM, RENAULT, ARCELOR, ALCATEL, AREVA, NEXTER.

Le tissu industriel est mis à mal par la baisse des Services Publics. Aucune industrie ne s’installera dans un territoire sans Services Publics, car l’industrie est demandeuse de Services Publics en soutien de son activité.

Le patronat déclare qu’il est impossible d’industrialiser à cause des salaires, c’est faux !
Les salaires représentent moins de 20 % du prix d’un bien de consommation (24 % pour la construction d’un avion, 3 à 4 % pour un téléphone portable). Sans compter les exonérations de cotisations sociales et les multiples aides aux entreprises que payent les collectivités locales au lieu d’assurer leurs missions de Service Public.
Les subventions versées aux entreprises ne profitent ni aux salariés, ni à l’intérêt général, seuls les propriétaires du capital sont gagnant. Depuis 2009, les sommes versées au capitalistes ont augmenté de 5 à 25 %.

La CGT propose
L’industrie, socle d’une économie, doit répondre aux besoins de la population avec des Services Publics comme l’énergie, l’eau, l’habitat ou la santé, etc….

Le numérique doit servir au progrès social et favoriser les Services Publics au service des citoyens.

L’industrie de technologie a besoin de Services Publics de qualité en matière d’éducation, de santé, de recherche, de transport, etc….

La CGT revendique une stratégie autour de plusieurs axes :

1 – Revaloriser le travail : l’augmentation des salaires et retraites, la reconnaissance des qualifications et diplômes, le droit à la retraite à 60 ans à taux plein, un droit du travail protecteur, l’abrogation des lois TRAVAIL, MACRON, REBSAMEN, l’égalité
salariale homme/femme.

2 – Augmenter la recherche et l’innovation : 3 % du PIB en 5 ans pour la recherche et le développement, réforme de l’impôt sur les sociétés, plafonnement des rémunérations dans les entreprises.

3 – Un développement industriel respectueux de l’environnement : la question énergétique est d’une importance stratégique, il faut mobiliser nos atouts dans le
nucléaire civil, développer des énergies propres.

4 – Assurer le financement de la croissance : par l’investissement dans des Services Publics dynamisant les territoires et leur développement.

5 – De la démocratie et des droits nouveaux pour les salariés avec droit de veto et de proposition des salariés sur toutes décisions les concernant.

Au-delà des constats, il est temps d’agir, d’être maître de notre destin au lieu de le subir !!!

Pas d’industrie sans Services Publics !!!

TOUS EN GREVE LE 21 MARS 2017 !
RASSEMBLEMENTS
Bourges : 10h30’ – devant le MEDEF – Place Juranville.
Vierzon : 10h30’ – Forum République.

Bourges, le 14 Mars 2017

Télécharger au format PDF

Préavis CSD 21 mars 2017
Préavis CSD 21 mars 2017 préfecture du Cher
Tract CSD 21 mars 2017


A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20