1111
  • Article publié le 25 septembre 2017
  • /
  • 124 visites

La justice prononce la relaxe pour notre camarade Giovani Corato

Communiqué de l’Union départementale CGT du Bas-Rhin

Relaxe pour l’animateur de la Coordination Syndicale CGT des Services Publics du Bas-Rhin (Giovanni CORATO) qui avait été mis en examen pour diffamation suite à une plainte déposée par le Maire d’Oberbronn.

Le Tribunal vient a rendu sa décision le 15 septembre : Giovanni Corato et l’agent de la collectivité territoriale d’Oberbronn ont été relaxés.

Il était reproché à Giovanni d’avoir à deux reprises, et dans un souci de recherche d’une solution préservant la collectivité et les intérêts de l’agent, alerté par écrit le maire d’Oberbronn de la situation du salarié.

La première alerte étant restée sans effet, la CGT a réitéré sa démarche et l’a communiquée à l’ensemble du conseil municipal de la commune.

En réaction le Maire a déposé plainte pour diffamation au lieu de prendre en compte sérieusement l’état de santé de son agent.

Le Tribunal vient de confirmer dans sa décision que d’écrire, pour informer d’un problème grave, à un responsable de collectivité locale ou à un employeur et de faire une copie aux parties intéressées par cette saisine n’est pas diffamatoire.

La CGT salue cette décision du tribunal et en prend acte. En déboutant le maire d’Oberbronn le tribunal confirme que la démarche entreprise par la CGT est non seulement légale mais en plus justifiée.

La démarche du Maire d’Oberbronn n’avait qu’un seul but, museler et décrédibiliser l’action de la CGT. Comment sérieusement prétendre être diffamé par un courrier, qui ne fait qu’attirer l’attention sur un problème précis, alors que ce dernier n’a été adressé qu’à la tutelle des communes et distribué aux seuls conseillers municipaux.

La CGT se pose la question est ce que le maire d’Oberbronn avait quelque chose à cacher à ses conseillers municipaux ou à sa tutelle pour qu’il engage une telle démarche ?

En tous les cas il peut compter sur la ténacité de la CGT qui ne lâchera pas le morceau tant que le problème ne sera pas résolu.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20