1111

Agents privé-public de la collecte et du traitement des déchets

  • Article publié le 3 octobre 2018
  • /
  • 1888 visites

Christian et Jean-Jacques | Baptiste Talbot s’exprime sur les sanctions prononcées contre les éboueurs parisiens

Voir le communiqué en date du 2 octobre 2018

Continuez à signer la pétition en ligne

Voir aussi sur le Parisien.fr


Solidarité avec nos camarades Christian et Jean-Jacques publié le 19 juillet 2018

Communiqué de la Fédération Cgt des Services publics et du Syndicat CGT FTDNEEA

Nos camarades comparaissaient mercredi 18 juillet 2018 au TGI de Paris, suite à l’action syndicale collective menée le 25 mai au siège du parti macroniste pour combattre la politique de régression du gouvernement.

Nous étions plus de 200 militant.e.s de la CGT présents devant le tribunal pour soutenir nos camarades.

Christian et Jean-Jacques étaient convoqués dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, puisque nos camarades avaient dès leur arrestation reconnu leur participation à l’action du 25 mai et l’utilisation dans ce cadre d’un camion-benne. Le procureur a proposé une peine de 70 heures de travaux d’intérêt général. Dans ce type de procédure, la non-acceptation de la peine entraîne un procès.

Compte tenu du risque d’alourdissement de la peine et du fait que celle-ci pouvait aller jusqu’à cinq ans de prison ferme, et considérant le climat général de répression antisyndicale, nos camarades ont considéré qu’il fallait accepter cette peine. Celle-ci a donc été homologuée par le tribunal.

Après cette décision de justice au caractère mesuré, il serait incompréhensible que sur le plan disciplinaire, la Ville de Paris fasse le choix de la politique du pire en révoquant nos camarades ou en les mettant à la retraite d’office.

Alors que des faits bien plus graves n’ont pas conduit la Ville à de telles sanctions, que nos deux camarades n’ont jamais fait auparavant l’objet d’une procédure disciplinaire et que la justice a décidé une peine mesurée, la dimension politique du choix que fera la Ville est évidente.

Notre détermination est intacte pour obtenir que nos camarades demeurent dans les effectifs.

Nous appelons donc à faire grandir la campagne de soutien en vue du conseil de discipline prévu à l’automne.

Montreuil, le 18 juillet 2018


Une vidéo a été réalisée pour donner la parole à nos deux camarades.

Une cagnotte de soutien financier est ouverte pour soutenir nos camarades,
dont les salaires sont amputés des primes.


Dans les médias :
- Voir sur France Bleu
- Voir sur RTL

Documents joints

1 20180718_communiqué pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20