1111

Agents privé-public de la collecte et du traitement des déchets

  • Article publié le 8 juin 2018
  • /
  • 145 visites

Fédération CGT des Services publics | Motion de soutien du collectif filière collecte et traitement des déchets à nos camarades du syndicat CGT FTDNEEA

Lors de l’action interprofessionnelle du 25 Mai dernier, réunissant les camarades Mine Energie, Cheminots, agents de la collecte et du nettoiement de Paris, agents de l’eau et de l’assainissement et égoutiers, deux de nos camarades ont été interpelés arme au poing et menottés tel de vulgaires criminels.

Cette action pacifique rassemblant quelques 300 personnes devant le siège national de la République en Marche, avait pour objectif d’interpelé LREM sur l’importance des services publics, avec une coupure totale d’électricité, d’eau, et un dépôt prévu d’ordures ménagères fraichement récoltées.

Malheureusement, depuis le début de nos actions pour la reconnaissance de la pénibilité et l’intérêt pour la salubrité publique de nos missions, force est de constater que pour notre filière, ce n’est que la répression qui est en marche. Pour preuve, lors de notre mouvement de grève privé et public de la filière collecte et traitement des déchets les 3 et 4 Avril dernier, les seules réponses du gouvernement, de son administration et de la Mairie de Paris, n’auront été que l’envoi à deux reprises et ce deux jours consécutifs des forces de l’ordre pour déloger des travailleurs en grève et en lutte de leurs piquets.

Cela prouve bien le mépris de ce gouvernement envers ceux qui œuvrent tous les jours pour le bien-être des populations, et cela provoque bien évidemment des réactions et des actions de plus en plus fortes.

Dans de telles circonstances, comment ne pas soutenir nos camarades qui ont pris la décision collective de monter d’un cran dans les modalités d’action ? Comment ne pas soutenir celles et ceux qui se battent pour l’intérêt des travailleurs et des populations ? mais également comment peut-on en rester là lorsque le mépris et le silence sont les seules réponses ! Comprennent ils au moins les raisons de notre colère, la violence que c’est de voir nos collègues de travail s’épuiser à petit feu par des pratiques destructrices et qui pour certains d’entre nous le payeront de leur vie…..

C’est avec force et détermination que nous soutiendrons nos camarades incriminés pour la simple et bonne raison d’essayer d’être entendu par un gouvernement qui malgré nos nombreuses relances reste sourd.

Nous demandons donc l’arrêt immédiat des procédures à l’encontre de nos camarades et leur réintégration dans les plus brefs délais. Nous nous réservons le droit d’agir en conséquence si tel n’était pas le cas.

Pour rappel, ce genre de pratique organisée en direction de collectivité ou même de préfectures et sous-préfectures n’ont jamais entrainé de telles sanctions personnelles, car en effet, même si il y a qu’une personne ou deux dans un camion, il est chargé d’apporter un message collectif porter par l’ensemble des acteurs des déchets.

Pour le Collectif Filière Collecte et Traitement
des Déchets Fédération des Services Publics
Animateur du collectif
CRAVERO Sébastien

Documents joints

1 Motion de soutien FTDNEEA pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20