1111

Actualités des luttes 2018

  • Article publié le 6 juin 2018
  • /
  • 33 visites

CSD du Cher | Préavis de grève valable du 1er au 30 juin 2018 - Centre de Gestion du Cher

Monsieur le président,

Dans la continuité de la lutte du 22 mai 2018, la Coordination CGT des Services Publics appelle l’ensemble des agents de la fonction publique territoriale à être dans l’action revendicative par la grève, ou toutes autres formes de lutte, pour :
- la réponse aux besoins des usagers par de nouvelles embauches et le remplacement systématique des agents partant à la retraite.
- le respect de la liberté d’expression des salariés.
- une protection sociale 100% sécurité sociale.
- une augmentation réelle des salaires et des pensions de retraite.
- la sixième semaine de congés payés.
- la mise en place d’un statut du travailleur garantissant salaire, emploi, santé.
- la diminution de la pénibilité par l’amélioration des conditions de travail tant matérielles que morales.
- l’abandon des programmes de destruction des services publics dictés par l’Union Européenne.

Aussi, conformément à l’article 10 de la loi 83.634 du 13 juillet 1983, la Coordination Syndicale Départementale CGT du Cher vous informe qu’elle pose un préavis de grève valable les 1er, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29 et 30 juin 2018.

Ce préavis concerne l’ensemble des personnels de toutes les collectivités territoriales du Cher (mairies, intercommunalités, etc..). Chaque jour l’arrêt de travail pourra être d’une heure ou plus, une demi-journée et pouvant aller jusqu’à 24 heures, pour chaque jour de grève effectué par un agent de la Fonction Publique Territoriale du Cher.

Veuillez recevoir, Monsieur le président, l’expression de notre sincère respect.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.