1111

Actualités des luttes 2018

  • Article publié le 20 février 2018
  • /
  • 0 visites

Bobigny | A propos d’un jugement et de quelques pratiques...douteuses

Le 12 février, le 1er adjoint au Maire devait officialiser sa démission du poste de vice-président du territoire d’Est-Ensemble. Mais faute de quorum d’élus, il devra patienter jusqu’au 20 février, date du prochain conseil de territoire. Cette démission est le dernier avatar en date pour cet élu. Le 20 décembre dernier, au conseil municipal, le 1er adjoint au Maire, a annoncé, embarrassé, qu’il se retirait de son appel contre sa
condamnation en première instance pour « violence morale en réunion ». Quelque jours plus tard, il s’avérait que c’était également le cas du Directeur Territorial mis en cause. Ils sont donc bel et bien condamnés à verser 10 000 € de dommages et intérêts à la victime, et à effectuer un stage de citoyenneté dans les deux mois sous peine de prison ferme, avec inscription au casier judiciaire. Condamnation prononcée en première instance, il y a déjà plus de deux ans, le 21 janvier 2016...



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 PARIS

01 55 82 88 20