1111

Actualités des luttes 2018

  • Article publié le 30 octobre 2018
  • /
  • 93 visites

CGT Territoriaux de la Communauté d’Agglomération du Pays Basque | Rassemblement samedi 3 novembre 2018 à Bayonne

RASSEMBLEMENT SAMEDI 3 NOVEMBRE à 9H00 Devant l’Université Pau et Pays de l’Adour – 8 allées des Platanes BAYONNE (où a lieu le Conseil Communautaire - 233 élus)

Cher(e) Camarade,

Le mensonge prend l’ascenseur.
La vérité prend l’escalier.
« Il est plus facile à un politique de voter une dépense plutôt qu’une recette » (FRÉDÉRIC BASTIAT, célèbre philosophe pamphlétaire bayonnais, 1er Député à s’être positionné pour la création des syndicats ouvriers).

La CAPB n’est autre que le prolongement de la politique MACRON : EN FINIR AVEC LE SERVICE PUBLIC.

Le plan machiavélique du gouvernement est simple : servir les intérêts des groupes privés et financiers.

La CGT de la CAPB, après recoupements d’informations, prouve la mise en place accélérée du processus. Votre Délégué du Personnel CGT, en grève depuis le 14 septembre, effectue depuis le 10 octobre une grève de la faim, avec notre accord, pour révéler au grand jour (par voie de presse) les dessous de cette politique, mais surtout pour interpeler les 158 maires de la CAPB. La solution pour stopper cette « logistique jacobine » est entre leurs mains.

Nous avons démontré, dans plusieurs courriers adressés depuis le 19 septembre aux 158 maires, les actes (hors la loi pour la majorité) qui corroborent nos écrits.
Le premier fut la décision de destituer la Régie des Eaux de Bayonne. Elle est protégée par la Loi POINCARE 1936, avec un statut SPA (droit public). La CAPB l’a démantelée et placée sous un statut SPIC (droit privé) : les futurs agents embauchés seront de droit privé, et non fonctionnaires territoriaux. Ce statut SPIC qui règle la libre concurrence et le commerce n’a plus lieu d’exister pour l’eau. La preuve : si l’on ne paye pas l’eau, la loi interdit de couper son approvisionnement malgré le non-paiement.

Le décret OLLIVET de 2015 a réduit à 3 ans tous les contrats des eaux pour permettre aux services publics de reprendre la main. La CAPB s’est empressée de basculer la compétence des eaux au 1er janvier 2018 pour ensuite, 2 mois après, signer les premiers contrats Délégation Service Public (DSP) sur Pôle Sud. La Régie des Eaux de Bayonne facture 4,13€ le m3 (eau et assainissement). La moyenne du Bassin Adour Garonne est de 4,15€ le m3, sachant que Castres est à 5,17€ le m3 : un privé pourra augmenter de 1€ !

La ville de Paris (3 millions d’habitants) assure pour l’eau un service public en régie directe, et a mis fin aux contrats privés (SUEZ et VEOLIA).

Lire la suite au format PDF



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20