1111

Actualités des luttes 2018

  • Article publié le 29 août 2018
  • /
  • 304 visites

CGT Territoriaux de Nanterre | Préavis de grève reconductible à compter du 4 septembre 2018

La CGT/OE a déposé un préavis de grève reconductible à compter du mardi 4 septembre 2018 et appelle l’ensemble des agents de la Mairie de Nanterre, notamment le personnel de la DPSR (Direction des Personnels de Service et de Restauration) à se mettre en Grève au choix des agents (débrayage 55 minutes, demi-journée, journée).

Contre la Nouvelle réorganisation du cadre horaire suite au retour à la semaine de 4 jours pour laquelle, la CGT s’est opposée et a voté « contre » au comité technique du 28/06/2018.

Aucun syndicat n’a été convié au comité de pilotage sur le sujet. Lors des rencontres et heures d’informations syndicales organisées par la CGT, les agents ont refusé le retrait des 5 jours (3 jours de fractionnement et 2 jours de RTT) qui ont été retirés aux agents. Initialement, les agents avaient obligation de poser les congés hors périodes scolaires et devaient récupérer 3 jours en compensation des contraintes et difficultés rencontrées pour organiser les congés des agents et leurs familles.

La municipalité et la DPSR argumentent que cette réorganisation de travail et la modification du cadre horaire par le retrait de ces jours est pour “PERMETTRE DE RÉDUIRE LA FATIGUE DES AGENTS” !!!

En Quoi, TRAVAILLER PLUS, PAYÉ MOINS génèrerait PLUS DE BIEN-ÊTRE ?

Au-delà de ce leurre, il n’y a aucune reconnaissance du travail des agents de la DPSR, ni de leur déroulement de carrière. En effet, l’avancement de grade qui reste la seule possibilité d’évolution de carrière est reléguée aux choix budgétaires ! Sur presque 900 agents, seules 145 personnes sont triées, sélectionnées sur des critères opaques et subjectifs.

Depuis de nombreuses années les agents de la DPSR pallient au manque de postes non-remplacés et tournent avec des effectifs réduits créant des surcharges de travail, de la fatigue, du stress, de l’épuisement physique et psychologique qui traduit un réel mal-être aboutissant inévitablement sur des accidents de travail, des maladies professionnelles et des demandes de reclassement. L’usure des agents est une réelle problématique pour répondre aux missions du service public et impacte directement les enfants et les familles Nanterriennes.

Qu’attendent la Municipalité et la DPSR ? L’explosion dans ce service et par ricochet, celle de la DAE et d’autres ?

La CGT demande, le rétablissement des jours injustement retirés, l’avancement de grade pour tous les agents, le remplacement des postes manquants, la création de postes, la reconnaissance du travail et l’application du « bien-être au travail »

LE 4 SEPTEMBRE 2018 SOYONS ENSEMBLE ET SOLIDAIRE : MOBILISEZ –VOUS POUR DÉFENDRE VOS DROITS ! AGISSEZ AVEC LA CGT

Fait à Nanterre, le 22 aout 2018



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20