1111

Actualités des luttes 2018

  • Article publié le 30 octobre 2018
  • /
  • 329 visites

CSD-CGT Essonne | Motion de soutien pour Sandrine Barillet - Préavis de grève mardi 6 novembre 2018

Monsieur le Préfet, Mesdames et Messieurs les Élu.e.s de l’Essonne,

Face à l’entrave à l’action syndicale, face à la discrimination exercée par le Président de l’Agglomération Cœur d’Essonne, Monsieur Eric Braive, à l’encontre d’un agent de sa collectivité, Madame Sandrine Barillet, la Coordination Syndicale Départementale CGT de l’Essonne appelle l’ensemble des agents de la Fonction publique territoriale à observer une demi-journée de grève le mardi 6 novembre 2018 de 12h00 à 23h30 et à se rassembler devant La Maréchaussée (siège de la communauté d’Agglomération Cœur d’Essonne).

Nous avons appris mercredi dernier que le Président Eric Braive s’acharne à menacer Madame Sandrine Barillet d’une sanction du 3e groupe (une exclusion pouvant aller de 16 jours à 2 ans) alors que le Conseil de discipline du Centre Interdépartemental de Gestion vient de conclure, le 17 octobre, à un non-lieu estimant qu’ « Aucune faute de nature à justifier une sanction disciplinaire n’est donc relevée à l’encontre de Mme BARILLET »

Une délégation départementale s’est rendue ce jour à La Maréchaussée (siège de la communauté d’Agglomération Cœur d’Essonne) pour demander à être reçue par le Président. Son cabinet n’était pas en mesure de proposer une date.

Nous n’accepterons pas de laisser une sanction injuste menacer plus longtemps notre camarade. Cette menace sans fondement a en particulier privé Madame Sandrine Barillet du droit de figurer sur la liste des candidats présentés par le CIG aux élections professionnelles du 6 décembre 2018.

Toute notre organisation syndicale CGT se trouve attaquée.

Nous exigeons le respect total de l’avis rendu par le Conseil de Discipline le 17 octobre 2018 et la fin de l’acharnement dont est victime Madame Sandrine Barillet de la part de l’autorité territoriale.

Aussi, conformément à l’article 10 de la loi 83.634 du 13 juillet 1983, la Coordination Syndicale Départementale CGT de l’Essonne vous informe qu’elle pose un préavis de grève valable le 6 novembre 2018 de 12h00 à 23h30.

Ce préavis concerne l’ensemble des personnels de toutes les collectivités territoriales de l’Essonne. L’arrêt de travail pourra être d’une heure ou moins ou plus, jusqu’à une demi-journée pour tout agent relevant du champ de la Fédération CGT des Services Publics.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Préfet, Mesdames et Messieurs les Élu.e.s, nos salutations militantes et distinguées.

Pour la CSD CGT 91, Anne Fontaine



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20