1111
  • Article publié le 27 novembre 2018
  • /
  • 61 visites

CGT-FSU Morbihan | Nous voulons toutes et tous vivre, travailler et vivre dignement, tou-te-s ensemble le 1er décembre

Les salarié-es, retraité-es, privé-es d’emploi expriment une colère légitime pour avoir les moyens de vivre dignement, pour plus de justice sociale. Cette colère, l’Union Départementale CGT du Morbihan la comprend et la porte au quotidien depuis longtemps au travers de nombreuses journées d’actions et de grèves.
La préoccupation d’une grande partie de la population est de boucler les fins de mois et cela ne peut plus durer !
Une société qui n’offre pas de perspectives à ceux qui produisent les richesses par leur travail, ni à la jeunesse, pas plus qu’aux retraité-es est une société sans avenir Le Morbihan voit de plus en plus ses services publics de proximité fermer, accentuant la difficulté d’accès aux services publics pour les citoyens notamment en zones rurale et insulaire

Le Président de la République, ses ministres sont régulièrement méprisants vis à vis des citoyens au travers de petites phrases. Cette politique leur revient comme un boomerang.

Le surnom de président des riches est bien justifié, les premiers de cordée seront les seuls au sommet :

Il y a donc urgence à répondre aux attentes sociales comme :

- L’augmentation du SMIC à 1800 euros avec répercussion sur l‘ensemble des grilles de salaires mais aussi des pensions et des minimas sociaux.
- La prise en charge des frais de transports par les employeurs.
- La suppression de la TVA sur les produits de première nécessité, notamment le gaz et l’électricité…
- Une véritable réforme de la fiscalité, le rétablissement de l’ISF et le rétablissement de la demi part pour toute personne vivant seule ayant élevé au moins un enfant.

L’Union Départementale CGT du Morbihan revendique :

- le maintien et le développement des services publics dans le Morbihan.
- L’amélioration des conditions de travail et d’accueil du public
- Un véritable maillage de transport ferroviaire en Bretagne
- L’augmentation du nombre de lits et d’emplois dans les établissements hospitaliers et les établissements d’accueil des personnes dépendantes

Ne laissons pas s’organiser la désertification de nos territoires
Nous voulons toutes et tous vivre, travailler et étudier dignement
Toutes et tous ensemble le 1er décembre 2018 à
LE PALAIS – LE PORT 11 h
PONTIVY 10h30 - LA PLAINE



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20