1111
  • Article publié le 29 novembre 2018
  • /
  • 73 visites

Le 1er décembre à St-Nazaire, pour des revendications CGT à la hauteur de l’urgence sociale !

Depuis son élection en Mai 2017, le président MACRON poursuit son inlassable détricotage des conquis sociaux qu’il avait commencé au sein du gouvernement HOLLANDE en tant que ministre de l’économie et instigateur de la Loi Travail (El Khomri ) entraînant des millions de salariés dans la rue au côté de la CGT avec notamment le blocage de la raffi nerie de Donges durant 3 semaines sur notre territoire !!!

N’écoutant que sa majorité En Marche vers l’austérité pour le peuple et En Course aux profi ts pour les riches, les réformes se succèdent à un rythme effréné pour barrer la route à l’expression démocratique et populaire et servir le capital tel un retour légitime sur investissement.

La CGT a été de toutes les luttes pour défendre les salariés, retraités, précaires et privés d’emploi contre les mauvais coups portés à notre classe : LOI TRAVAIL XXL, Augmentation de la CSG, Casse des Services Publics, de l’Assurance chômage,
de la Sécurité Sociale et démantèlement de la SNCF et d’EDF.
Aujourd’hui, un vent de révolte gronde dans tout le pays, dont celui des gilets jaunes, la vie devient de plus en plus insupportable et le sentiment de racket de l’Etat s’ajoute à la colère légitime des salariés qui voient tous les prélèvements augmenter et leur salaire se smicardiser au fil des années de gel dans les entreprises.

Il y a donc urgence à répondre aux attentes sociales comme :

  • l’augmentation du SMIC à 1800 euros (11,92€ brut/h contre 9,88€ brut/ aujourd’hui) avec répercussion sur l’ensemble des grilles de salaires mais aussi des pensions et des minima sociaux ;
  • la prise en charge des transports par les employeurs et une politique de développement des transports publics accessibles à tous.
  • une TVA à 5,5% pour les produits de première nécessité, notamment le gaz et l’électricité ;
  • une fiscalité juste, tenant compte des revenus, avec en premier lieu le rétablissement de l’Impôt Sur la Fortune.
  • Le retour de la CSG vers les cotisations pour pérenniser le financement de la Sécu.

Ces revendications sont urgentes et légitimes.
Le gouvernement instrumentalise les enjeux environnementaux, alors que rien
ne se fera si on ne prend pas en compte le lien unissant cause sociale et cause
écologique.

Nous refusons cette nouvelle division orchestrée par l’Élysée entre les citoyens
qui seraient responsables en matière environnementale et les autres.

Nous refusons de mêler nos voix avec ceux, comme le Patronat, qui font
volontairement l’amalgame entre taxes et cotisations sociales.

L’Union Locale CGT appelle les salariés, retraités et privés d’emploi à venir
participer à ce rassemblement du Samedi 1 er Décembre pour porter ensemble
des revendications concrètes pour sortir de la crise dans laquelle s’enfonce
notre pays et faire face à l’arrogance et la défi ance du gouvernement et du
patronat.

Ce 1er Décembre doit être, selon la CGT, le prolongement dans la lutte
pour débattre partout dans les services et les entreprises des moyens de
renforcer les luttes, notamment par la grève, les converger afi n d’exiger plus
de justice sociale et fiscale et un meilleur partage des richesses.

SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018 A 10H00
DEVANT LA GARE SNCF DE ST NAZAIRE



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20